Burkina Faso: Projet Yennenga, 100 photos, Street ART... CANAL+ dévoile ses grands projets

Voir les commentaires

"Yennenga" est l'un des projets présentés à la presse. Il vise à promouvoir l'entrepreneuriat féminin au Burkina Faso. Cette compétition offre aux candidates -des femmes aux parcours inspirants- de la visibilité. En outre, "Yennenga" met en lumière l'excellence de la femme burkinabè, révèle ses talents et l'accompagner dans la promotion de ses activités. C'est la deuxième édition et elle a été lancée le 20 mai.

Les femmes porteuses de projets peuvent encore déposer leurs dossiers au plus tard le 15 juillet 2022. "Elles peuvent nous contacter sur notre page Facebook. Un comité est mis en place pour valider et conseiller ces femmes et aussi pour choisir le projet qui sera le plus important qui emportera le titre de Yennenga", précise Jonathan Lett, le directeur général de CANAL+ Burkina.

La Yennenga de cette année aura comme lots, plus de dix millions de francs FCFA, un voyage tous frais payés, un abonnement d'un an à la formule TOUT CANAL+ et d'autres surprises.

Avec une quadruple signature d'ambassadeurs en présence du DG Afrique, Canal+ Burkina renforce ses liens avec les talents locaux, et s'engage résolument à travers eux à promouvoir davantage tous ceux font rayonner le pays des hommes intègres

CANAL+ a aussi conçu un autre projet, baptisé "Les 100 photos du Burkina Faso", pour démontrer à la face du monde que malgré une sécuritaire rude qu'il traverse, le Burkina Faso est un pays "magnifique". Professionnels ou en herbe, les photographes peuvent déposer leurs clichés sur la page Facebook de CANAL+ tout le long du mois de juillet. In fine, ce projet va "accoucher" d'un livre avec les 100 meilleures photos.

Après une phase d'écrémage, un jury va primer les dix plus belles photos. Jonathan Lett explique que l'auteur de la plus belle photo pourra empocher un million de francs CFA et bénéficier d'un abonnement à la formule tout CANAL+. Une somme de 500 000 francs CFA et un abonnement à la formule tout CANAL+ est prévue pour l'auteur de la deuxième plus belle photo. "Envoyez vos photos que vous soyez photographe amateur ou professionnels. Faites vivre votre beau pays", incite M. Lett.

CANAL+ Burkina a également annoncé que dans le cadre du concours de concours de Street Art appelé "Street Art CANAL+" qu'il a lancé, de jeunes talents ont été sélectionnés et formés au sein de son siège de Ouagadougou avec l'aide du graffeur professionnel burkinabè, Gregory Dabilgou alias El Marto. Les meilleurs d'entre eux ont été récompensés.

Des gagnants du jeu pour les 30 ans de Canal+ au Burkina sont repartis chacun avec 30 mois d'abonnement à la formule TOUT CANAL+

Dix œuvres, sur 35 candidatures, ont été retenues par le jury mis en place pour l'occasion. Le premier prix a été décerné à John Larris W Kabré. Joël Fiogbe et Ousmane Lougué ont été classés deuxième et troisième. Ces trois lauréats ont respectivement reçu des chèques d'une valeur de un million de francs CFA, 500 000 francs CFA et 300 000 francs CFA en plus des attestations, et les sept suivants 100 000 francs CFA chacun. Le prix du public a été attribué à Moussa Lankoandé.

Il faut rappeler que ce concours d'art urbain a été lancé le 9 mai dernier sous le thème : "Célébrons nos héros, célébrons notre culture".

Pour le reste de l'année 2022, CANAL+ renouvelle son intention de soutenir les évènements culturels et sportifs, en plus des actions qu'elle mène au profit des couches les plus démunies de la société burkinabè.

commentaires de blog propulsé par DISQUS retour vers le haut

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.