Burkina Faso: FESPACO 2023 - Les grandes lignes dévoilées par le comité d'organisation

20 Juillet 2022

" Cinéma d'Afrique et culture de la paix ", c'est le thème retenu pour cette grand'messe du cinéma africain. La ministre en charge de la Culture, Valérie Kaboré, explique que la thématique montre la résilience face aux différentes violences qui menacent la survie de l'humanité.

" Une thématique importante car nous savons que nos cinématographies façonnent les attitudes, les comportements et les opinions. Elles influent nécessairement par leurs messages et leurs images sur nos valeurs et nos comportements. C'est la raison pour laquelle la culture de la paix qui est un processus permanent doit transparaitre dans la création cinématographique, car il y va de sa contribution au développement national, de sa survie ", dit-elle.

Pour décliner le thème, trois panels, seront organisés. Le premier permettra de débattre de "l'imaginaire cinématographique de construction de la paix : mémoire, coexistence, adaptation, résilience, innovation". Un deuxième panel occasionnera des échanges sur "Les cinémas d'Afrique face aux inégalités sociales, à l'exclusion, au terrorisme, à la mal gouvernance, aux défis humanitaires liés aux conflits et aux changements climatiques". "Filmer la guerre, filmer la paix, enjeux esthétiques, socio-culturels et économiques" est le thème du troisième panel.

La sélection officielle des films comporte une section compétition officielle et une section hors compétition. La section officielle comprend huit catégories qui sont : films des écoles, Fespaco séries, Fiction long métrage, Documentaire long métrage, Perspectives, Fespaco shorts, Burkina, Films d'animation. La section hors compétition comporte quatre catégories qui sont : la section "Panorama", la section "Fespaco Classics", le Fespaco Sukabè (enfants), les projections spéciales (focus pays invité, cartes blanches).

Les inscriptions de films dans les différentes catégories de compétition ont débuté le 31 mars 2022. Elles s'achèvent le 31 octobre 2022. Le comité international de sélection Fespaco 2023 prendra ensuite le relais. Ce comité est constitué de huit fins connaisseurs du monde du 7e art : Claire Diao et Guy Désiré Yaméogo du Burkina, Hawa Essuman du Kenya, Enoka Julien Ayemba, Pedro Pimenta du Mozambique, Enoka Julien Ayemba du Cameroun, Lina Chabanne de la Tunisie, Laza Razanajatovo de Madagascar, Farah Clémentine Dramani-Issoufou du Benin.

Acteur engagé et investisseur majeur du cinéma africain CANAL+ Afrique participe au rayonnement et au développement du cinéma sur le continent. Pour la 28e édition du Fespaco, cette politique active de production et de coproduction va encore se traduire par l'accompagnement d'œuvres en compétition officielle ainsi que de longs métrages hors compétitions.

CANAL+ Burkina, représenté par Souaïbou Ba, le responsable communication, soutient ce festival en tant qu'acteur engagé et investisseur majeur du cinéma africain.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.