Sénégal: Omar Bounkhatab Sylla veut de grands hommes politiques pour le Sénégal

Louga — Le président du mouvement "Valeurs", Omar Bounkhatab Sylla, appelle les intellectuels sénégalais à investir davantage la sphère politique afin d'offrir au Sénégal "de grands hommes politiques" capables de porter les doléances des populations.

"Il est important que les intellectuels - les enseignants, les médecins, les avocats, les journalistes et tous les corps de métier - fassent de la politique pour offrir au Sénégal de grands hommes politiques", a-t-il dit mardi lors d'une conférence de presse.

Selon M. Sylla, membre de la coalition de la majorité Benno Bokk Yaakaar (BBY), le Sénégal ne doit plus compter de candidats "sans programme" aux élections. "Cela doit cesser", plaide-t-il.

"Pour avoir une Assemblée nationale digne de ce nom, il faut arrêter avec certaines manières de faire de la politique dans ce pays" et "privilégier les hommes qu'il faut", a-t-il soutenu, réitérant son soutien aux candidats de la coalition BBY investis dans le département de Louga.

Les législatives prévues dimanche sont des élections "d'une grande importance puisqu'il s'agit de choisir ceux qui vont représenter le peuple dans les instances où l'on vote les budgets nationaux. D'où l'importance de savoir choisir les hommes qu'il faut", a-t-il ajouté.

Omar Bounkhatab Sylla a salué le bilan de la législature sortante pour "les nombreux projets et programmes" votés au cours de ces cinq dernières années et qui ont dit-il "contribué à changer le visage du Sénégal".

Il a par exemple cité le Train express régional (TER) et la compagnie nationale Air Sénégal, avant d'assurer que son mouvement va poursuivre la sensibilisation auprès des "jeunes, des opposants, des frustrés et des apolitiques" pour une victoire de la coalition de la majorité.

"Nous sommes un bataillon qui opère pour renforcer le dispositif de la coalition BBY", a-t-il dit, appelant les électeurs de Louga à aller retirer leur carte d'électeur dans les préfectures pour voter massivement dimanche.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.