Tunisie: Céréales-Ouverture à Istanbul d'un centre de coordination des exportations ukrainiennes

Istanbul — Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a inauguré mercredi à Istanbul un centre de coordination des exportations de cérérales ukrainiennes prévu par l'accord conclu la semaine dernière sous l'égide des Nations unies, la première cargaison devant quitter les ports de la mer Noire dans les jours à venir.

Signé vendredi par la Russie et l'Ukraine, négocié en amont par Ankara et les Nations unies, l'accord vise à relancer les exportations de céréales et d'engrais bloquées par la guerre en Ukraine afin d'atténuer une crise alimentaire internationale.

Le centre de coordination conjoint (CCC) d'Istanbul supervisera les départs des navires de trois ports ukrainiens et inspectera les navires entrants pour vérifier qu'ils ne sont pas armés.

Tous les navires passent par les eaux turques et toutes les parties nommeront des représentants au CCC pour veiller à la bonne mise en œuvre du plan. Vingt personnes au total, originaires d'Ukraine, de Russie, de Turquie et des Nations unies, travailleront côte à côte au sein du centre.

Hulusi Akar a déclaré que plus de 25 millions de tonnes de céréales attendaient d'être exportées.

L'accord a failli capoter après des tirs de missiles de croisière russes sur le port d'Odessa, le plus grand d'Ukraine, samedi matin, douze heures seulement après la cérémonie de signature à Istanbul.

Les Nations unies, l'Ukraine et la Russie ont promis que les exportations reprendraient dans quelques jours mais le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Andreï Roudenko, a déclaré mercredi que l'accord pourrait s'effondrer si les obstacles aux exportations agricoles de la Russie n'étaient pas rapidement levés, selon Interfax.

INTER/RTR

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.