Angola: Elections 2022 - Deuxième bilan de la journée

Luanda — La septième journée de la campagne électorale, à travers le pays, a été marquée par des contacts directs avec les électeurs, en particulier dans la capitale, Luanda, où les marches ont dominé les actions de la plupart des forces concurrentes.

Les dirigeants des huit formations politiques ont expliqué aux électeurs les raisons pour lesquelles ils devraient voter pour leurs partis respectifs.

PHA

Le Parti Humaniste d'Angola (PHA), qui se réunit ce vendredi à Cuando Cubango, a organisé une marche matinale dans les rues de la ville de Menongue, où il a présenté ses arguments aux citoyens locaux pour être élu.

La tête de liste de cette formation, Florbela Malaquias, a présenté, dans un meeting les propositions du PHA, qui sont basées sur l'humanisme, l'aide à l'enfance et à la jeunesse.

P-NJANGO

L'action principale de cette formation politique, le Parti nationaliste pour la justice en Angola (P-NJANGO), visait à organiser une marche dans les rues de la capitale.

Dans son programme de gouvernance, il a présenté, entre autres aspects, la défense de la mise en place d'un système national de santé désintégré, avec quatre zones régionales.

UNITA

L'UNITA, dont le leader a fait des tournées ces derniers jours à travers certaines provinces de l'intérieur, est retourné dans la capitale, où, dans la municipalité de Cazenga, son parti a réalisé une marche avec des militants, des amis et des sympathisants.

Dans cette zone emblématique de la capitale angolaise, le chef de file de l'UNITA a expliqué les arguments de son parti.

FNLA

Le FNLA, samedi matin, a organisé une marche dans certaines rues de la ville de Caxito, province de Bengo, qui a été suivie d'un meeting politique.

Dans son temps d'antenne à la Radio nationale d'Angola (RNA), la politique sociale était au centre des approches, où il a souligné la nécessité d'une politique qui garantisse l'égalité de traitement et des chances.

De même, il a souligné le rôle central de la famille et de la jeunesse, en tant que piliers d'une société solide.

CASA-CE

La Convergence élargie pour le salut de l'Angola - Coalition électorale (CASA-CE) a organisé deux meetings, le premier à Uíge et l'autre à Luanda, pour permettre à l'électorat de mieux connaître les positions du parti en termes de vision sur les destinations de L'Angola, s'il remporte les élections du 24 août.

Toujours dans la capitale du pays, la CASA-CE a proposé la création d'un pacte de dialogue avec les forces politiques en lice pour les élections générales du 24 août, afin que la campagne électorale se déroule dans un climat de paix et de concorde.

APN

L'Alliance patriotique nationale (APN), qui travaille dans la ville de Mbanza Kongo, province de Zaire, a organisé un meeting, où elle a souligné l'engagement envers l'enseignement gratuit dès l'initiation à l'enseignement supérieur.

La lutte contre la pauvreté et l'augmentation du nombre d'emplois, ainsi que l'augmentation de la production agricole, sont d'autres objectifs que le programme de cette formation présente pour le pays.

PRS

Le Parti de rénovation sociale (PRS), qui ces jours-ci a concentré une grande partie de son action sur l'est du pays, a défendu, dans son temps d'antenne, l'importance de préserver la culture angolaise, comme l'un des principaux atouts du pays.

Cette formation politique a également souligné l'importance de valoriser la famille.

MPLA

Dans la ville de Cuito, province de Bié, le candidat du MPLA à la présidence de la République, João Lourenço, a garanti, ce samedi, la réhabilitation de la route entre les municipalités d'Andulo et Mussende, qui relie les provinces de Bié et Cuanza Sul, ainsi que d'autres projets de développement pour la région.

Lors d'un meeting politique dans la ville de Cuito, il a souligné l'existence d'un projet d'électrification des municipalités de la province de Bié, pour apporter l'électricité aux citoyens, ainsi que la conclusion, prochainement, des travaux du barrage hydroélectrique de Camacupa.

Cette formation politique a également réalisé, dans la capitale du pays, une marche sur la Marginale de Luanda, conduite par son premier secrétaire, qui a intégré des milliers de militants et abouti à un acte culturel.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X