Angola: La foire de la ville de Caála rapporte plus de 33 millions de kwanzas

Caála (Angola) — Trente-trois millions 540 mille kwanzas est le montant récolté par les 65 exposants à la foire de la ville de Caála, province de Huambo, tenue dans le cadre du 52e anniversaire de la ville, célébré le 15 de ce mois . Lors de l'événement, promu par l'administration municipale de Caála, des produits gastronomiques typiques de la région ont été exposés, ainsi que des œuvres littéraires d'auteurs nés dans la localité.

Des produits agricoles tels que le maïs, les haricots, la pomme de terre et les légumes, les semences améliorées, le riz et un ensemble de plantes fruitières à cycle de production court, avec un accent sur les plants de citron, de goyave, de café et d'orange, ainsi que des engrais et d'autres intrants, ont également été exposés dans les différents stands du salon.

A l'occasion, l'administrateur de la municipalité de Caála, Ruben Isaías Etome, a déclaré que l'événement avait dépassé les attentes, tant du point de vue du volume des ventes, que de la promotion du principal potentiel de la municipalité, avec un enregistrement de 35 000 vendeurs de diverses localités de la province de Huambo.

Brève histoire de Caála

La localité dispose d'un potentiel incalculable, d'un point de vue agricole et d'élevage et touristique, en plus d'un autre type de matière première pour la promotion de l'industrie manufacturière, dont le Pôle de développement local, à proximité du chemin de fer de Benguela, une ligne importante, à la fois pour l'importation et l'exportation de produits.

La gare locale du chemin de fer de Benguela (CFB) est également une entreprise essentielle dans le processus de croissance de la municipalité de Caála et, par conséquent, dans l'amélioration de la qualité de vie de ses habitants, puisque les produits des provinces voisines la traversent quotidiennement en provenance de Benguela, Bié et Moxico, reliées par la voie ferrée.

Avec une extension de trois mille 680 kilomètres carrés, la municipalité de Caála, selon l'histoire, a commencé à être habitée en 1900. Lorsque la révolte Bailundo a débuté, en 1902, contre l'oppression coloniale, cette région était déjà habitée.

Au milieu de 1912, la ligne CFB est arrivée à Caála, un facteur qui a contribué au développement du village qui, jusque-là, n'était qu'un petit campement à côté d'un ancien village dont le chef s'appelait Cahala Mbita, émergeant, à partir de ce moment-là, comme un village.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X