Angola: Bergerac - Enquête ouverte après l'explosion d'une poudrerie qui a fait huit blessés, dont un grave

Plusieurs explosions ont retenti à Bergerac ce mercredi en début d'après-midi. Celles-ci sont survenues sur le site classé Seveso "seuil haut" de l'usine Manuco de la société Eurenco, fabricant de poudre à explosifs pour l'armement.

Un bilan consolidé a fait état de sept blessés légers et d'une personne en situation d'urgence absolue, évacuée par hélicoptère au CHU de Bordeaux. Tous seraient des employés de l'usine.

En outre, entre 20 et 30 personnes ont été impactées par l'effet de l'explosion, souffrant notamment d'acouphènes ou sous le choc. L'ensemble des blessés ont été évacués vers les centres hospitaliers de la région. Le plan blanc, activé au centre hospitalier de Bergerac, a été finalement levé.

Un incendie, consécutif aux explosions, a été maîtrisé dans l'après-midi.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X