Cote d'Ivoire: Université de Man - Le bébé continue de grandir

5 Août 2022

Lentement mais progressivement, le site est en train de   se vêtir dans   ses habits d'une véritable université dans la région du Tompki( ouest). Elle a fière allure.  Créée en décembre 2015, l'Université de Man matérialise la politique de décentralisation des universités entreprise par le gouvernement depuis 2011. Doté de plusieurs bâtiments académiques à R+2 regroupant des bureaux administratifs, des salles de Td, de Tp (physique, chimie, langues, …), d'une infirmerie, d'une salle informatique et de plusieurs amphithéâtres de 530 places, l'université de Man a ouvert ses portes en 2018.

Coût global de 184 milliards de Fcfa, cette infrastructure universitaire est dédiée aux formations en Agroforesterie, Tourisme, Mines et Géologie, Énergie, Métallurgie et Mécanique. Ces spécialités qui correspondent aux potentialités des régions du Tonkpi, du Guemon et du Cavally.

L'Université de Man dispose, en outre, d'un centre de recherche et d'un Institut de recherche. Pour sa première année, elle a accueilli 429 étudiants dont 320 en tronc commun des sciences biologie, géologie et minières, 49 étudiants en maths, informatique, physique et chimie et 60 dans les écoles préparatoires. Elle vise, à terme, un effectif de 20 000 étudiants.

La construction de cette université est motivée par la volonté du gouvernement de désengorger les universités d'Abidjan et de Bouaké, de Korhogo et de Daloa. L'objectif étant également de rapprocher l'enseignement supérieur des populations et d'offrir de meilleures conditions de vie et d'études aux étudiants.

« La réalisation de l'université de Man a pour objet d'apporter une réponse plus efficace à la question de l'amélioration de la qualité de l'offre de formation au niveau du supérieur », a confié Ange Stéphane Gueu, cadre de la région interrogé par les confrères du Cicg.

Grâce aux investissements considérables, cette université offre de nouvelles capacités d'accueil dans le supérieur, tout en respectant les exigences des spécialisations et de proximité.

« Avec l'université de Man, c'est travailler dans un cadre privilégié, au sein d'une communauté scientifique apte à relever les défis du 21ème siècle. C'est à coup sûr qu'elle va contribuer à booster le développement de la région », a révélé E.g, enseignant en service dans la région.  Il s'agit d'un pôle scientifique au service du développement du grand Ouest en perspective.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X