Congo-Kinshasa: La société civile de Kolwezi réagit après les violences de l'opération "zéro délinquant"

En RDC, la société civile de Kolwezi réagit après les dérapages de l'opération policière " zéro délinquant " cette semaine dans les rues de la ville, capitale de la province de Lualaba, dans le sud-est du pays.

L'opération policière " zéro délinquant " a fait au moins 3 morts à Kolwezi. Elle s'est transformée en rafle indiscriminée de délinquants, de sans-abris et de jeunes, réclamés aujourd'hui par leurs familles. Des centaines d'entre eux ont été emmenés au centre de rééducation de Kanyama Kasese.

" Il aurait trois morts avérés, mais les familles continuent à réclamer autant de disparus qu'on ne sait pas retrouver, explique Me Schadrack Mukad End Naw, le président et porte-parole du Cadre de concertation de la société civile de la province de Lualaba, basée à Kolwezi. Des personnes ont été torturées, ont été malmenées, même deux mineurs. Ils étaient dans la jeep de la police comme des animaux, ils ont été fouettés, et ça, c'est inacceptable. Ils parlent de "traquer" les délinquants, mais c'est dans la délinquance que la police a opérée. Pour l'intérêt de la paix sociale, pour la justice, il faudrait qu'on retourne des personnes et les enfants dans leurs familles. "

" La société civile demande une enquête objective, une enquête indépendante pour rétablir leur responsabilité afin de sanctionner toute personne dans la chaîne des commandements de la police qui s'est avérée responsable de ces dérapages et de ces violations graves des droits humains que nous avons constatés dans la ville. "

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X