Sénégal: Le parlement devient un vrai pouvoir si l'on sait bien s'en servir (par Alioune Tine, président Africa Jom Center)

Les résultats provisoires proclamés jeudi par la Commission nationale de recensement des votes (CNRV), consacrent la victoire de la coalition présidentielle avec 82 sièges contre 80 pour toute l'opposition. Sur 7 036 466 électeurs inscrits, nous observons un taux de participation de 46,64% avec 3.281.583 votants, 20 697 bulletins nuls et 3 260 886 suffrages valablement exprimés. La coalition BBY a obtenu 1 518 137 voix contre 1 071 139 voix pour Yewwi Askan Wi ; 471 517 voix pour Wallu Sénégal ; 44. 862 voix pour Bokk Guis Guis ; 25. 833 voix pour Natangue ; 52. 173 voix pour AAR ; 20. 922 voix pour Bunt Bi et 56.303 voix pour les Serviteurs/MPR.

Macky Sall perd sa majorité absolue

Aucun camp ne parvient à obtenir la majorité absolue fixée à 83 sièges. " Une nouvelle ère politique et démocratique s'ouvre, le Parlement devient un vrai pouvoir si l'on sait bien s'en servir. C'est aussi la fin du pouvoir despotique et arbitraire. Une nouvelle transition politique et civile s'ouvre faite de négociations, de compromis et de réformes ", écrit Alioune Tine, fondateur de Afrikajom center sur son compte twitter.

Pour le militant des droits de l'Homme, " l'opposition sénégalaise vient de remporter une grande victoire politique qui lui confère une légitimité qui l'oblige à avoir désormais une posture d'homme d'État prêt à exercer le pouvoir ". Pour finir, il affirme que " l'opposition a désormais une grande responsabilité dans le cours des événements " .

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X