Cote d'Ivoire/Togo: Football-Match amical-Togo-Côte d'Ivoire - Haïdara va faire tourner son groupe

La sélection nationale sera à nouveau au front. Soixantaine-douze heures après son premier match perdu face au Togo (3-1), la Côte d'Ivoire sera face à son bourreau, dans le cadre du second acte de la double confrontation amicale.

Et toujours dans le même théâtre de bataille. Le stade de Kégué à Lomé. Prévue dimanche à 15h30, cette rencontre, tout comme la défaite du jeudi 28 juillet, vient à point nommé pour les Eléphants locaux actuellement en quête d'un groupe compétitif pour les éliminatoires du prochain Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) en Algérie en 2023. " Cette défaite sonne dans la tête de tous les Ivoiriens mais qu'ils considèrent que nous sommes en phase de préparation pour les éliminatoires du CHAN. Nous sommes à notre deuxième de préparation et nous ne perdons pas de vue l'objectif final qui est la double confrontation contre le Burkina Faso ", a confié le sélectionneur national Souhalio Haïdara.

Débarqué dans la capitale togolaise avec vingt joueurs, il envisage de faire une large revue de son effectif. Ainsi, pour la manche retour, un turn-over sera opéré, selon lui, " pour donner la chance à tout le monde et voir ceux qui sont aptes à intégrer définitivement le groupe qui sera retenu pour les deux matchs éliminatoires ". D'ailleurs, ce stage international et les autres rassemblements à venir permettront de dégager cet " bon noyau " attendu. Surtout qu'à Abidjan, une dizaine de joueurs et même plus attendent de frapper aux portes de la sélection.

Ce qui réconforte d'ailleurs le patron de l'encadrement technique. Pour lui, une victoire n'est pas forcément un impératif face au Togo. " Parce que, reconnaît Haïdara Souhalio, tu peux gagner tous les matchs amicaux et ensuite ne pas passer le cap du Burkina. Tu peux aussi perdre tous les matchs et en tirer les meilleurs enseignements pour atteindre son objectif. Et dans ce cas, je signe pour le second aspect parce qu'on doit tout mettre en œuvre pour nous qualifier pour le CHAN ".

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X