Congo-Kinshasa: Musique - " Fusion ", un album éclectique

Le premier album solo de Garcia85 est un opus multilingue aux styles très variés. Il fait parler de lui à travers le vieux continent et un peu partout dans le monde. L'artiste qui est en pleine promotion vient de lancer quelques clips vidéos de cet opus dont le dernier sur le marché est "Ani Ohev Otach".

L'album " Fusion " contient dix titres chantés aux styles très variés (Rumba, RnB, Urban music, Roots reggae, etc.) en huit langues, notamment en français, en hébreu, en allemand, en espagnol, en portugais, en anglais, en swahili et en lingala sa langue maternelle, une démarche artistique très particulière qu'il justifie par son amour des langues et son désir d'être compris à travers ses chansons et de toucher un grand public. " Fusion " est une autoproduction réalisée à Paris (France) avec les participations de grands noms de la scène musicale africaine comme Dino Vangu (ancien soliste de Tabu Ley Rochereau), Auguy Solo (soliste de Magic System) Andra Kouyate (musicien de Tiken Jah Fakoly), Don Guy Tegbe (musicien de Mewey), Cherif Soumano, Francky Moulet, Michel Lumama...

Auteur compositeur et interprète congolais résidant en Suisse, Garcia85 est un passionné de la musique dont il pense qu'il représente beaucoup de choses dans sa vie. Il vient de lancer les nouveaux clips de son opus " Fusion ", à savoir "Wabula Ngonga", une chanson en espagnole dédiée à toutes les grands-mères, et "Ani Ohev Otach", une chanson d'amour chantée en français. Garcia85 se prépare à reprendre sa tournée européenne qui devait débuter en mai 2020 avec une prestation scénique à Paris, à Roland Garros pour le compte de SOS Gazelle et une suite de concerts prévus en Allemagne, en Autriche, en Suisse, en Italie, en Scandinavie, mais qui a été annulée en raison de la pandémie du coronavirus. Il se dit avoir de nouveaux projets musicaux qui vont germer très prochainement.

Artiste talentueux, Garcia85 se fait remarquer par son amour de la poésie qui fait que la plupart de ses chansons sont des poèmes dans lesquels il magnifie la femme dans toute sa splendeur. Il ne se cache pas de souligner que son inspiration vient de la femme. " Je m'inspire de tout ce qui m'entoure, de la nature... Je m'inspire plus de la femme, parce que la plupart de mes textes sont des chansons d'amour.

Je suis plus flexible en termes d'inspiration. Il m'arrive de fois, de but en blanc, de débarquer dans un endroit, je vois quelque chose, ou le ciel, ou je regarde l'eau coulée et du coup une idée me vient dans la tête et je me mets à écrire. Mais la femme reste ma principale source d'inspiration. Je suis également à l'affût des événements sociaux qui font l'actualité, parce que nous, les artistes, sommes des chroniqueurs de la société ", a-t-il signifié.

Né à Kinshasa, c'est auprès de sa mère chanteuse au sein d'une chorale chrétienne que Garcia85 s'est initié progressivement au chant. C'est bien plus tard que Bovick Schamar (bassiste du groupe Afrisa international de Tabu Ley Rochereau) découvre Garcia85 et le fait intégrer au groupe Ambo Djambo en 2012.

Il gagne vite la confiance de tous les musiciens du groupe et s'impose comme unique chanteur et devient l'un des piliers de ce groupe. En 2016, il décide d'embrasser une carrière solo et fait appel au célèbre soliste Dino Vangu, comme son chef d'orchestre et directeur artistique.

Garcia85 participe à plusieurs concours, s'amuse et se perfectionne en reprenant des artistes comme Lokua Kwanza, Papa Wemba, Compay Segundo, Bob Marley, Alpha Blondy. Adepte du métissage et du vivre-ensemble, il définit la musique comme le langage universel susceptible de réunir les cultures et communautés.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X