Cote d'Ivoire: Boundiali/Tournoi Dominique Ouattara - Mariatou Koné donne le coup d'envoi

Les vacances scolaires seront saines pour les enfants de la commune de Boundiali. Pour cause, ils participent pour la première fois au tournoi de football doté du nom de la Première dame de Côte d'Ivoire, Dominique Ouattara.

Le coup d'envoi de cette compétition qui éloigne sans nul doute la jeunesse de certains vices a été donné par la ministre de l'Education nationale et de l'Alphabetisation, Professeur Mariatou Koné par ailleurs Maire de la commune de Boundiali.

Au coup d'envoi qui a réuni autour d'elle les populations et plusieurs personnalités de la ville, elle a insisté sur l'esprit qui a motivé la généreuse donatrice à choisir Boundiali pour cette 13è édition : "La Première dame a voulu que les participants soient des enfants de 10 à 17 ans issus de toutes les couches sociales de Boundiali pour renforcer la cohésion et la fraternité, parce que le sport est un facteur de cohésion qui ne tient compte d'aucune différence", a-t-elle indiqué. Avant de traduire ses vifs remerciements à la Première dame : "Merci Maman Dominique. Merci de nous aider à occuper sainement nos enfants pendant les vacances scolaires. Car un esprit saint dans un corps sain permet de préparer une bonne rentrée scolaire".

A Boundiali, ce sont 8 équipes de 2 poules issues de tous les quartiers qui s'affrontent.

Rappelons qu'à l'instar des autres communes participantes, Boundiali a reçu de la part de la Première dame des trophées, des jeux de maillots et un appui financier pour l'organisation du tournoi.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X