Congo-Kinshasa: En tournée de consultation électorale dans le Grand - Kasaï /DYPRO - Constant Mutamba assure et rassure !

Depuis son arrivée à Lubao pour sa tournée de consultation électorale dans le Grand-Kasaï où il est chaleureusement accueilli par la population de cette partie du Congo profond, le Président National de la Dynamique Révolutionnaire Progressiste, Constant Mutamba Tunguna, a confirmé son leadership et sa révolution politique menée au sein du Front Commun pour le Congo (FCC). Surnommé le crocodile de Lubao par les habitants de cette partie du pays, l'homme des actions concrètes, de partout où il est passé, a savamment lavé les esprits des Kasaïens pour un vote utile lors des prochaines échéances électorales.

De Mbuji-Mayi à Lomami, Me Constant Mutamba a mis la barre très haut en termes des réalisations par rapport à ses prédécesseurs qui ont foulé leurs pieds dans le Grand-Kasaï pendant les périodes des campagnes électorales de 2006 à 2018.

Pour le temps record passé dans le Kasaï, Constant Mutamba justifie cela par la douleur de la misère des Kasaïens qu'il a palpé du doigt et considère ces derniers comme des victimes du FCC à cause de la mauvaise foi des hommes politiques congolais qui ont sali le règne de Joseph Kabila en RDC pendant 18 ans par des détournements. Pour ce faire, il a multiplié des travaux publics allant de l'eau potable, aux hôpitaux et l'éclairage public partout à Lubao.

Pour montrer son désarroi, Me Constant Mutamba avait donné un mot d'ordre de ville-morte dans la cité de Lubao le 3 août dernier. Toutes les activés économiques étaient paralysées et le mot était largement respecté par la population avant sa descente dans différents secteurs de Lomami où il a eu à échanger avec des autorités locales.

Il y a lieu et place de signaler que les actions humanitaires de bonne foi réalisées par le crocodile de Lubao ont touché en plein cœur les autorités locales.

Partout où il a foulé les pieds, des multitudes des villageois l'ont accompagné à pied aux allures d'un leader incontesté.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X