Congo-Kinshasa: Likasi - 2 blessés dans des accrochages entre la police et la population

Deux personnes ont été blessées dans les altercations survenues, mercredi 10 aout, entre la police nationale et la population en colère, dans la commune de Kikula à Likasi (Haut-Katanga).

Ces policiers sont allés à la rescousse des militaires envoyés en mission dans cette municipalité en vue d'arrêter les vendeurs des chanvres et boissons fortement alcoolisées.

En plein mission, ces FARDC ont été prises à partie par les jeunes de la commune de Kikula.

C'est ainsi que ces échauffourées ont éclaté entre ces jeunes et les policiers venus prêter mains fortes aux militaires.

Un soldat de l'armée nationale et une fille ont été grièvement blessés à l'issue de ces accrochages.

L'un a été copieusement tabassé et l'autre a été touchée par une balle au niveau de l'abdomen.

Les deux victimes sont admises à un hôpital de la place pour de soins.

Un véhicule appartenant aux forces de défense et sécurité a été saccagé, indique le maire de Likasi, Idesbald Petwe.

La police nationale congolaise venue en renfort a mis la main sur de nombreux civils.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X