Afrique: Fin de la tournée africaine

La secrétaire d'État américaine, à gauche, avec le président rwandais Paul Kagame le 11 août 2022.
11 Août 2022

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken s'est entretenu jeudi avec le président rwandais Paul Kagame à l'occasion d'une brève visite au Rwanda, troisième et dernière étape de sa tournée africaine après l'Afrique du Sud et la République démocratique du Congo (RDC).

Sa visite à Kigali intervient au lendemain de ses entretiens en RD Congo qui ont largement porté sur le soutien apporté par le Rwanda à un groupe rebelle opérant dans l'est de la RDC, largement documenté par un rapport des Nations unies diffusé début août.

Arrivé mercredi soir à Kigali, le diplomate américain a également évoqué la situation des droits de l'homme au Rwanda, régulièrement dénoncée par la société civile et des ONG internationales.

"L'absence de réaction face à l'épouvantable bilan des droits humains au Rwanda, n'a fait qu'encourager les responsables de ce pays sur la voie des abus, même au-delà de ses frontières", a affirmé Lewis Mudge, le directeur pour l'Afrique centrale de l'ONG Human Rights Watch (HRW), dans un communiqué publié lundi.

L'ONG de défense des droits de l'homme a appelé Antony Blinken à "signifier d'urgence (à Kigali) qu'il y aurait des conséquences à la répression et aux abus exercés par le gouvernement au Rwanda et au-delà".

La responsable de l'opposition rwandaise Victoire Ingabire a fait écho à HRW en affirmant à l'AFP que Bliken devait "soulever la question des journalistes et des politiciens emprisonnés" pour s'être opposés au gouvernement de Paul Kagame.

"Blinken doit demander à notre gouvernement d'ouvrir un espace politique à tous ceux qui veulent participer activement à la vie politique", a souligné Victoire Ingabire qui a elle-même passé six ans en prison pour "terrorisme".

Le secrétaire d'Etat américain devrait également soulever le cas de Paul Rusesabagina, le héros de "Hôtel Rwanda" qui purge depuis l'an dernier une peine de 25 ans de prison et dispose d'un statut de résident permanent aux Etats-Unis.

Cette tournée africaine d'Antony Blinken intervient quelques jours après une tournée parallèle de son homologue russe Sergueï Lavrov, passé par le Congo, l'Ouganda, l'Egypte et l'Ethiopie.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X