Afrique de l'Ouest: 49 soldats ivoiriens détenus à Bamako - Les Maliens de Côte d'Ivoire pour une issue heureuse

"Le Mali et la Côte d'Ivoire sont deux pays frères. Mali égal Côte d'Ivoire. Nous demandons une voie diplomatique ; l'union fait la force... ". Ce sont entre autres messages inscrits sur les banderoles affichées, le lundi 8 août dernier, à l'entrée de l'immeuble le Mali, au Plateau.

C'était lors d'un point-presse, animé par Maïga Sanou Amadou, secrétaire général et porte-parole du Haut Conseil des Maliens de Côte d'Ivoire. " Nous avons toujours confiance en nos autorités tant ivoiriennes que maliennes pour préserver la paix et la cohésion sociale entre nos deux pays. Dans ce pays qui nous a généreusement accueillis, nous exerçons librement et sans entraves nos activités socio-économiques, culturelles et cultuelles ", a soutenu Maïga Sanou.

C'est le lieu bien indiqué pour lui, de souligner que les Maliens sont tellement intégrés au sein de la population ivoirienne, que plusieurs d'entre eux y ont fondé des familles et s'y sont installés durablement.

Et d'ajouter, que la communauté malienne résidant en Côte d'Ivoire, adhère entièrement à l'initiative prônée par les autorités ivoiriennes et maliennes, ce, pour la résolution de ce malentendu causé par certaines incompréhensions.

" Nous, opérateurs économiques maliens de Côte d'Ivoire, apprécions valablement et positivement la médiation menée par son Excellence M. Faure Gnassingbé, président de la République togolaise, entre le Mali et la Côte d'Ivoire, tous deux pays membres importants des organisations sous-régionales de l'Afrique de l'Ouest ", a-t-il poursuivi.

Ensuite, il a saisi cette occasion pour saluer et féliciter les efforts consentis par le Professeur Robert Dussey, ministre des Affaires étrangères et de l'intégration du Togo, pour avoir entamé, selon lui les premières démarches de bons offices.

Ce, en effectuant une visite d'amitié le 18 juillet 2022 à Bamako, où il a été chaleureusement accueilli par le Colonel Assimi Goïta, président de la transition malienne, chef de l'Etat. Toujours en vue d'un dénouement heureux à cette situation, le conférencier encourage les autorités maliennes et ivoiriennes, à tout mettre en œuvre pour un règlement pacifique par une voie diplomatique de ce différend, pour le bonheur et la satisfaction des deux peuples frères unis par des liens multiséculaires de solidarité, d'hospitalité et de fraternité.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X