Congo-Brazzaville: Gestion forestière - Les communautés autochtones et locales de Tshikapa s'engagent à protéger la forêt

L' engagement a été pris par les communautés autochtones et locales à l'issue de l'atelier de la cohabitation et renforcement des capacités des autochtones du territoire de Mweka sur le leadership, tenu récemment à Tshikapa, dans la province du Kasai.

L'atelier auquel ont pris part les leaders locaux issus de la forêt Batwa Kadimba et des représentants de l'organisation Anapac, ainsi que des autorités politico-administratives a permis aux participants de relancer le processus de constitution et de dépôt des dossiers de la demande du titre de la Concession forestière communautaire et locale (CFCL) de Batwa Kadimba. Aussi, il a été identifié les éventuels conflits liés à l'utilisation de la forêt et des ressources des terroirs. La carte des limites de l'initiative de la CFCL/Apac Batwa Kadimba a été présentée.

Ces assises, selon caritas Congo, ont abouti à la signature d'un document sous le nom de " Déclaration de Tshikapa ", qui expose les engagements pris par toutes les parties prenantes dans le but de sécuriser la forêt de Batwa Kadimba.

Organisé dans le cadre du Projet d'appui aux communautés dépendantes de la forêt en République démocratique du Congo, cet atelier a été réalisé par l'Alliance nationale d'appui et de promotion des aires et territoires du patrimoine autochtone et communautaire. Cela, suite du contrat signé par cette organisation avec Caritas Congo pour accompagner les peuples autochtones et les communautés locales dans le processus de la reconnaissance formelle de leurs concessions forestières et des aires de conservation et patrimoine autochtone et communautaire.

L'objectif global poursuivi par cet atelier a été de contribuer à la reconnaissance et à la sécurisation des concessions forestières et aires de conservation et de patrimoines autochtones et communautaires dans le territoire de Mweka.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.