Ethiopie: CAN U23 - Vingt-cinq Léopards retenus contre l'Ethiopie

Vingt-cinq joueurs sont retenus pour constituer les Léopards football de moins de 23 ans afin d'affronter les Walyas d'Ethiopie pour lancer les éliminatoires de la Coupe d'Afrique de la spécialité l'année prochaine au Maroc.

Nommé il y a quelques jours à la tête des Léopards football de moins de 23 ans en remplacement de Jean-Claude Loboko, le sélectionneur Raoul Jean Pierre Shungu, via son premier adjoint Papy Kimoto Okitannkoy, a publié le week-end dernier une liste de vingt-cinq joueurs, en prévision de deux matchs contre les Walyas d'Ethiopie.

Cette double confrontation rentre dans le cadre du premier tour éliminatoire de la Coupe d'Afrique des nations U23 prévue du 2 au 26 novembre 2023 au Maroc. L'on rappelle que le staff technique des Léopards U23 est composé également du premier assistant Papy Kimoto et du deuxième assistant Eric Tshibasu Ike.

Le match aller de ce premier tour éliminatoire est programme pour le 18 septembre à Addis-Abeba et le match retour une semaine plus tard au stade des Martyrs à Kinshasa. En cas de qualification, les Léopards composteront leur ticket pour la phase éliminatoire qui se jouera en deux temps, fait-on savoir, du 19 au 27 septembre, et ensuite du 20 au 23 mars 2023. Seules huit sélections seront qualifiées pour la phase finale de la CAN U-23 au Maroc, et les deux finalistes, ainsi que le troisième du tournoi représenteront l'Afrique aux Jeux olympiques de 2024 à Paris.

Fraude sur l'âge, la CAF veille

L'on veut croire que le staff technique a tenu compte de l'âge réel des joueurs retenus pour le match contre l'Ethiopie. La Confédération africaine de football (CAF) a récemment pris une mesure radicale visant à lutter contre la fraude sur l'âge au sujet de la CAN U23. La CAF, indique-t-on, exigera désormais et officiellement des tests d'imagerie à résonnance magnétique (IRM). " Un amendement au règlement des tests IRM a été approuvé afin de disqualifier toute équipe présentant un joueur non éligible ", a précisé la CAF. L'IRM est une technique permettant de déterminer plus ou moins l'âge d'une personne à travers un test d'ossement. Et la CAF va ensuite vérifier si l'âge biologique de chaque joueur est en conformité avec l'âge administratif.

Cette décision de l'instance continentale découle de polémiques survenues au Championnat d'Afrique interscolaire U16 organisé en République démocratique du Congo. Les jeunes Léopards U16 de la RDC ont certain remporté le tournoi en battant en finale, le 20 février 2022, à Kinshasa les jeunes Lions de la Téranga U16 du Sénégal par trois buts à un, mais avec de sérieux soupçons de fraude sur l'âge des jeunes joueurs congolais. Toutes les dispositions, veut-on croire, ont été prises afin d'éviter la fraude sur l'âge de la RDC qui est apparemment indexée.

Les vingt-cinq joueurs convoqués

Gardiens

Esadras Kabamba (Bravos Do Maquis)

Bukasa Mangala (AC Rangers)

Kasereka Masinda (AS Nyuki)

Défenseurs

Steven Ebuela Ehebel (AS Maniema Union)

Mufuele Sasa Exaucé (FC Renaissance)

Swing Kavam (AC Kuya)

Kayembe Mujanayi Elton (Maniema Union)

Tshimanga Tshilembi (JS Bazano)

Kalala Christian (FC Renaissance)

Apataki Tumbela (AS V.Club)

Langata Musa (AS V.Club)

Milieux

Charve Sangana (AS Maniema Union)

Mutuila Tenda (AS Maniema Union)

Ciel Ebengo Ikoko (FC Lupopo)

Mpanzu Nkibisa Wala Elie (AS V.Club)

Nsundi Christian (difa El Djadida)

Mwamba Patient (TP Mazembe)

Roly Balumbi Wangu (AS V.Club)

Attaquants

Jeancy Mboma Kinda (JSK)

Akram Bongonga Bwanga (DCMP)

Ilunga Nsungu (AS Simba)

John Bakata Amsini (TP Mazembe)

Gloire Mujaya (TP Mazembe)

Ikangalombo Kapela (DCMP) Tshitenge Sylva (DCMP).

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.