Afrique du Sud: Le conseiller du contesté roi zoulou a été tué

His Royal Highness Prince Misuzulu Sinqobile kaZwelithini has been named the King of the Zulus.

Dumisani Khumalo a été assassiné dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 septembre. Il avait été conseiller du roi zoulou Goodwill Zwelithini, décédé en mars 2021, et était également celui de son fils, Misuzulu Zulu, dont la montée sur le trône est contestée. Explications.

Dumisani Khumalo revenait de la danse des roseaux quand il a été tué devant chez lui par plusieurs hommes armés. Les opposants du roi des Zoulous avaient prédit un bain de sang si cette fête traditionnelle célébrant la virginité des jeunes femmes devait se tenir. Dix mille personnes s'étaient tout de même réunies à Nongoma, dans la province du KwaZuu-Natal, pour cette grande première cérémonie publique depuis le couronnement du nouveau roi Misuzulu Zulu fin août.

Les responsables provinciaux de l'ANC, le parti au pouvoir, ont dénoncé un acte de lâcheté et ont déploré la mort d'un pilier de la famille royale. Bras droit et conseiller de l'ancien roi Goodwill Zwelithini, Dumisani Khumalo avait aidé son fils Misuzulu à monter sur le trône. La province du KwaZulu-Natal est tristement connue pour ses assassinats politiques.

Cette mort ne présage rien de bon, à l'approche d'une grande cérémonie qui doit se tenir dans le stade de Durban. Le 29 octobre, le président Cyril Ramaphosa doit remettre au nouveau roi le certificat qui reconnaît officiellement son couronnement. La question est de savoir si le sceau du président mettra fin à la guerre de succession qui fait rage depuis la mort de l'ancien roi Goodwill Zwelithini, qui a régné pendant 50 ans.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.