Afrique du Nord: La nouvelle position kényane, tournant "majeur" dans l'évolution du dossier du Sahara marocain

William Samoei Ruto, Président du Kenya

Rome — La nouvelle position kényane constitue "un tournant majeur" dans l'évolution du dossier du Sahara marocain en Afrique, a souligné mardi le média italien "Inside Over", mettant l'accent sur la décision du Président de la République du Kenya, M. William Ruto, de révoquer la reconnaissance de la pseudo "RASD". La décision du Président kényan "renforce davantage la position positive et la crédibilité du plan d'autonomie proposé par le Royaume pour régler le différend autour du Sahara marocain", écrit le journal électronique, notant que le Kenya est l'un des acteurs les plus "importants" et les plus "influents" du continent.

Le Maroc reçoit un soutien international "croissant", relève le média en ligne, indiquant que le Kenya s'est ainsi aligné sur la position de beaucoup d'autres pays, dont de nombreux Européens, qui considèrent que le plan d'autonomie marocain est la solution "unique et crédible" pour résoudre ce différend régional.

Nairobi "ne s'est pas limitée à un changement de position, mais à une véritable transformation de ses relations dans la région et de sa vision de la question", analyse-t-il.

Quelques heures après la cérémonie de son investiture à la magistrature suprême, le président William Ruto a annoncé la révocation de la reconnaissance de la pseudo "RASD". Le Président kényan a pris sa décision par le principe du respect de l'intégrité territoriale et de non-ingérence, apportant "le plein soutien du Kenya au plan d'autonomie sérieux et crédible proposé par le Royaume, comme solution unique basée sur l'intégrité territoriale du Maroc", rappelle le portail.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X