Congo-Kinshasa: L'ex-conseiller présidentiel Tshimanga placé en détention après son audition

Le désormais ex-conseiller en questions stratégiques du président Félix Tshisekedi, Vidiye Tshimanga, a passé sa première nuit en détention mercredi 21 septembre après une longue audition mardi au parquet général près la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe. Ce proche du président était sur la sellette depuis près d'une semaine après la diffusion d'une vidéo compromettante où on le voit proposer un accès aux mines en échange d'une commission. La procédure s'est accélérée après les pressions de la société civile, malgré sa démission.

À 11h20 heure locale, au Palais de justice, Vidiye Tshimanga a fait son entrée dans le bureau du procureur. Pour ce premier rendez-vous avec l'officier du ministère public, l'ancien conseiller du président s'est fait assister par des avocats venus de trois cabinets différents.

La séance a été très longue. Après sept heures d'audition, les militants de son parti politique et certains de ses proches, qui ont fait le déplacement au Palais de Justice, ont perdu espoir quand le dispositif sécuritaire se renforce sous leurs yeux. L'arrivée des véhicules de la Police a créé une petite bousculade.

Vidiye Tshimanga est placé sous mandat d'arrêt provisoire et est embarqué en direction de la prison.

De l'autre côté, ses avocats se sont réjouis du bon déroulement de l'instruction, ils se sont pourtant gardés de révéler à ce stade le contenu des auditions.

Entre-temps, une réquisition a été émise par le parquet et transmise au notaire du guichet unique de création des entreprises. Le procureur veut tout savoir des investissements miniers de Vidiye Tshimanga.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X