Burkina Faso: Affaire Dabo Boukary - 20 de prison ferme pour Gilbert Diendéré

22 Septembre 2022

Le général Gilbert Diendéré, capitaine et chef de la sécurité présidentielle au moment des faits écope de 20 ans de prison ferme et d'une amende d'un million de francs. L'autre co-accusé, le lieutenant-colonel Mamadou Bemba, écope d'une peine de dix ans et d'un million de francs d'amende. Le tout ferme.

En fuite, selon le Parquet, et objet d'un mandat d'arrêt, le troisième accusé, le sergent Victor Magloire Yougbaré, a été jugé par contumace. Il écope de 30 ans de prison et cinq millions de francs CFA.

Pour le tribunal, ils sont coupables de complicité d'arrestation illégale, de séquestration aggravée et de recel de cadavre. La défense dispose de 15 jours pour faire appel.

Etudiant en septième année de médecine, Dabo Boukary avait été enlevé et torturé à mort par les soldats de la sécurité présidentielle en mai 1990.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X