Cote d'Ivoire: Fin de la 6e édition des BtoG- Des recommandations fortes après un dialogue franc

23 Septembre 2022

Les lampions se sont éteints sur la 6e édition des rencontres «Business to Government», le 22 septembre 2022, à la Caistab, au Plateau. En abrégé B to G, cette tribune d'échange initiée par le Comité de Concertation État-Secteur Privé (Ccesp), a permis aux acteurs du public et du secteur privé de dialoguer sur les réformes entreprises par l'administration ivoirienne et sur les préoccupations qui leur sont propres.

Lors de la conférence de presse qui a mis fin à cet évènement, Mme Mariam Fadiga Fofana, la Secrétaire Exécutive du Ccesp qui est l'initiateur et l'organisateur de cette tribune, a dressé le bilan des deux jours   d'échanges.  «Cette activité public-privé a fait appel aux administrations afin qu'elles viennent répondre aux préoccupations du secteur privé. Nous avons eu 34 structures qui ont exposé, dont 27 de l'administration publique, et 7 structures privées. Ce qui démontre que les administrations publiques sont au chevet du secteur privé», a-t-elle précisé.

Elle s'est également félicitée de la mobilisation de l'administration publique et des acteurs du privé à ces rencontres. Selon elle, les B to G pendant deux jours, ont enregistré 350 usagers qui ont visité les 34 structures. Les préoccupations des usagers lors des différents échanges ont tourné autour de l'accès au marché public, l'accès à la sous-traitance, l'accès au financement, l'accès aux intrants des coopératives agricoles et la fluidité urbaine.

À l'issue des échanges, des recommandations ont été faites. Il s'agit, entre autres, de l'augmentation des fréquences de ces rencontres et d'une amplification de la communication autour de cet évènement, ainsi que la décentralisation de cet évènement à l'intérieur du pays.

Le représentant du ministre du Commerce, de l'industrie et de la promotion des Pme, Eric Ouattara a félicité les organisateurs et s'est réjoui de la tenue de ces rencontres.

«Il a encouragé l'initiative du Ccesp et souhaité que de telles rencontres se multiplient à afin de toujours répondre aux préoccupations du secteur privé qui contribue au développement économique de la Cote d'Ivoire.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X