Soudan: Un plan gouvernemental pour numériser les transactions

Khartoum — Le ministre des Finances et de la planification économique, Dr. Jibril Ibrahim, a révélé un plan gouvernemental pour numériser les transactions financières pour créer une base de données électronique qui vise à développer l'économie nationale d'une manière qui renforce les capacités du Soudan à compter sur ses propres ressources et arrêter d'emprunter au monde extérieur dans le budget 2023. Lors de la séance d'ouverture de l'atelier d'évaluation et de développement des performances de l'économie de l'État, le ministre a révélé une tendance à augmenter les dépenses gouvernemental dans le budget de 2023 pour servir l'éducation et la santé, et à augmenter les investissements dans le développement humain et les infrastructures.

Il a affirmé que le budget 2022 a connu une stabilité du taux et une baisse d'inflation à 117%, contre 465% pour l'année 2021, soulignant qu'il vise à le réduire au futur.

Le ministre a discuté les efforts gouvernementaux déployés dans le domaine de la coordination avec les institutions financières internationales pour mettre en œuvre les programmes de réformes économiques dans le but de bénéficier de l'initiative PPTE pour annuler la dette extérieure du Soudan et de bénéficier d'opportunités de financement extérieur.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.