Cote d'Ivoire: Consolidation de la paix - Nialé Kaba partage l'expérience ivoirienne devant le G7+

25 Septembre 2022

La ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba, s'est exprimée, le 23 septembre 2022, devant les dirigeants du Groupe des 7 (G7+). C'était en marge de la 77e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, où elle a partagé l'expérience ivoirienne en matière de rétablissement et consolidation de la paix.

À l'entame de ses propos, la ministre du Plan et du Développement a rappelé que la Côte d'Ivoire est sortie de deux décennies de crises, fragilisée au plan politique, économique et social. À l'en croire, ce contexte aurait pu compromettre la paix et la cohésion sociale si des initiatives n'étaient pas prises dès l'ascension à la magistrature suprême du président Alassane Ouattara en 2011.

Ainsi pour aboutir à la stabilité, le processus de réconciliation nationale et de consolidation de la paix a bénéficié de plusieurs initiatives. Il s'agit, entre autres, de la mise des réformes majeures portant sur les questions foncières et sur les questions identitaires et la facilitation du retour des exilés politiques.

Poursuivant, elle a indiqué que les efforts du gouvernement ont également porté sur la mise en place d'institutions et structures appropriées afin d'asseoir les fondements d'une paix durable à travers notamment la réconciliation nationale et la cohésion sociale. Ce modèle reconnu en matière de stabilisation, de soutien au processus politique et de prévention de la violence a été rendu possible grâce à la restructuration de l'armée, la création du Conseil national de sécurité (Cns), la mise en place en 2012 de l'Autorité pour la Démobilisation, le Désarmement et la Réinsertion (Addr) mise en place en 2012. Dans l'intervalle, l'approche ivoirienne en matière de consolidation de la paix, selon Nialé Kaba, a consisté à la mise en œuvre de programmes comme le Programme national de cohésion sociale (Pncs), du Programme national de développement communautaire (Pndc) et le Programme d'Assistance post Conflit (Papc).

Pour finir, la ministre ivoirienne du Plan et du Développement a réitéré ses remerciements à la communauté internationale pour son appui dans le processus de consolidation de la paix en Côte d'Ivoire. Un pays qui " connait une multiplication de situation de changement de régime antidémocratique à ses frontières, dans des pays en majorité où il y a des situations d'insécurité ".

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.