Madagascar: PALUDISME - Atsimo-Atsinanana et Atsimo-Andrefana dans le rouge

Tandis que dans certaines régions, le paludisme est en phase d'élimination, d'autres enregistrent encore des cas. Atsimo Atsinanana et Atsimo-Andrefana en font partie.

Quelques régions restent dans le rouge pour l'instant en ce qui concerne le paludisme. " Comme il a été constaté durant la présentation de la carte, les régions Atsimo Atsinanana et Atsimo Andrefana font partie des régions qui sont encore dans le rouge en ce qui concerne la maladie. L'humidité joue dans les zones les plus touchées par le paludisme. On peut constater que l'humidité, la chaleur ainsi que l'altitude, favorisent la propagation de la maladie à travers les moustiques ", a indiqué le docteur Yvette Razafimalala, du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP), lors de la conférence scientifique sur la santé de la mère et enfant et le paludisme, au Carlton Anosy, hier.

Les principaux indicateurs restent toujours très préoccupants. Le paludisme affecte majoritairement les femmes et les enfants de moins de 15 ans. Il reste un défi majeur en matière de santé publique. Avec une incidence de 81 ,85 pour mille en 2021 selon les données fournies par le Programme National de la Lutte contre le Paludisme (PNLP).

Distribution de moustiquaires

Actuellement, une régression du nombre de cas a été constatée en 2021, selon les affirmations. " Une nette diminution du nombre de cas est enregistrée pour la précédente année. En 2021, cette maladie représente la 5e cause de morbidité dans les centres de santé et la huitième cause de mortalité hospitalière ", affirme le responsable. Actuellement, une centaine de districts n'a pas encore éradiqué le paludisme. Tandis que quatorze districts sont en phase d'élimination.

Les districts en phase d'élimination comptent un cas sur mille personnes. Il s'agit des districts d'Antananarivo Renivohitra, de Arivonimamo, de Soavinandriana, d'Antanana-rivo Antsimon-drano et Avaradrano, de Faratsiho, d'Antsirabe 1 et 2, de Antsiranana I et de Sainte- Marie, d'Ambatolampy, de Miarina-rivo, de Manjakan-driana. La distribution de moustiquaires imprégnées, parmi les moyens de lutte contre le paludisme, a été mise en exergue durant la conférence scientifique.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.