Algérie: Mostaganem - Des solutions innovantes pour réduire les effets du changement climatique

Mostaganem — Les participants à la rencontre internationale intitulée "Fruit du soixantenaire d'un travail durable pour parvenir à la sécurité alimentaire" ont mis l'accent, mercredi à Mostaganem, sur la nécessité de solutions innovantes afin de réduire les effets du changement climatique sur le secteur agricole.

Le professeur Mohamed Benkhalifa spécialisé en sciences agronomiques à l'université "Abdelhamid Ibn Badis" de Mostaganem et chercheur dans le cadre du programme de coopération algéro-européen "Prima 2", a souligné que le but des solutions innovantes est de rationaliser l'utilisation, préserver les ressources naturelles dont l'eau et passer d'une exploitation intensive à une gestion intelligente, rationnelle et durable, notamment au profit des petits agriculteurs et des coopératives familiales.

Dans le cadre du programme de coopération algéro-européen mentionné (universités de Mostaganem et Oran 1), des recherches sont menées face au réchauffement climatique et à l'utilisation intensive de l'eau à travers la création de dispositifs de surveillance de l'humidité du sol qui aident les agriculteurs à irriguer à moindre coût, a indiqué le même conférencier.

L'Office national de météorologie œuvre à développer ses produits destinés au secteur agricole, notamment par le biais d'indicateurs climatiques pour suivre les cultures stratégiques tels le blé et l'orge, pour fournir des bulletins qui aident les agriculteurs à prendre des décisions en temps opportun, a expliqué la chef de service vigilance et études climatiques de cette instance publique, Amina Boussetta.

La station régionale de protection végétale de Mostaganem encourage les agriculteurs à adopter des méthodes alternatives de protection des cultures, notamment par la lutte intégrée qui inclut la lutte biologique et biotechnologique (phéromones) et l'utilisation d'insectes auxiliaires pour réduire le recours au traitement chimique, a fait savoir la directrice de la station, Karima Ouazzani.

Pour sa part, l'ingénieur agronome et représentant des laboratoires américains "Corteva" en Algérie, Badis Mohamed a souligné que trouver de nouvelles variétés de semences qui s'adaptent aux nouvelles conditions climatiques est devenu plus qu'une nécessité, appelant à intensifier la recherche dans ce domaine.

Au cours de cette rencontre internationale de deux jours, organisée dans le cadre du Salon international de l'agriculture "Mosta Expo" de Mostaganem, des modèles de réduction des impacts climatiques sont présentés, ainsi que les travaux de divers programmes de coopération internationale et universitaire et les efforts des instances publiques et du secteur privé national dans ce domaine.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.