Angola: Le pays et le Brésil renforcent leur coopération dans le domaine des hydrocarbures

Luanda — L'Agence nationale du pétrole, du gaz et des biocarburants (ANPG) et l'Agence nationale du pétrole, du gaz naturel et des biocarburants du Brésil (ANP) ont signé, mercredi, à Rio de Janeiro, un accord de coopération pour des programmes de réglementation et fiscalisation d'activités d'exploration, de développement et de production.

Selon une note de l'ANGP à laquelle l'ANGOP a eu accès, la signature a eu lieu lors de la Conférence Rio Oil & Gás qui se tient à Rio de Janeiro.

L'accord signé par le président du conseil d'administration (PCA) de l'ANPG, Paulino Jerónimo, et le directeur général de l'ANP, Rodolfo Henrique de Saboia, sera valable cinq ans et vise à établir une coopération dans les domaines de la promotion technique pour le renforcement de l'industrie pétrolière et gazière, ainsi que le transfert des connaissances liées aux normes techniques et aux bonnes pratiques dans l'industrie pétrolière.

Pour Paulino Jerónimo, l'accord formalise une relation de plus de trois ans avec l'ANP, soulignant l'expérience de l'agence homologue et la relation de fraternité entre les peuples angolais et brésilien.

" Un des points que nous voulons renforcer est notre cadre réglementaire. Nous voulons acquérir cette expérience que possède l'ANP. La relation entre l'Angola et le Brésil est transcendantale, et cet accord renforce l'engagement entre les gouvernements à cimenter la relation dans le domaine des hydrocarbures ", a-t-il dit.

A son tour, Rodolfo de Saboia a appelé à la pertinence de l'accord, qu'il juge très prometteur.

Le responsable a également souligné la relation de fraternité entre les peuples, expliquent que l'accord transcende l'intérêt des deux pays dans l'exploitation de leurs ressources naturelles et des hydrocarbures.

" Le Brésil et l'Angola ont un passé commun, une culture proche avec la même origine et un sentiment de fraternité très proche. La coopération s'étend au-delà de ces activités économiques, mais c'est en cela que nous espérons parvenir à une proximité encore plus grande entre les deux pays, avec cet échange mutuel d'expériences et de connaissances que chaque pays peut offrir ", a-t-il renforcé.

La coopération, objet de l'accord, sera réalisée à travers l'échange périodique d'informations et d'expériences, la réalisation d'études et d'enquêtes conjointes, ainsi que la formation et le renforcement des capacités des ressources humaines.

L'ANPG participe à Rio Oil & Gas, du 26 au 29 septembre, avec une délégation dirigée par le PCA et composée d'administrateurs, directeurs et techniciens, avec un stand où elle promeut le potentiel pétrolier angolais.

L'Angola et le Brésil entretiennent des relations diplomatiques et politiques depuis l'indépendance de l'Angola et, dans le cadre du partenariat stratégique, il existe 70 projets de coopération.

Le Brésil a été le premier pays à reconnaître la République d'Angola après la proclamation de l'indépendance le 11 novembre 1975.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.