Afrique: France Télévision, la filière porcine et les techniciens de surface au menu des sonorités de la Cité

29 Septembre 2022

France Télévision, la filière porcine et les techniciens de surface au menu des sonorités de la Cité République.

Le journal Forum Libre revient sur le dénouement de l'Affaire Socapalm contre France Télévision pour indiquer " Accusée de maltraiter ses employés : la Justice blanchit Socapalm ". La Pdg Ernotte Cunci, les journalistes Nicolas François Poincare et Tristan Nicolas François Waleckx, et la société France Télévision S.A ont été reconnus coupables des faits de diffamation par voie de communication audiovisuelle le 01septembre 2022 par le tribunal de première instance de Douala-Bonanjo et condamner à payer de manière solidaire à la Socapalm la somme de 100.000.000 Fcfa comme dommages et intérêts... Ceci à cause d'un reportage diffusé le 07 avril 2016 dans le cadre de l'émission " Complément d'enquête " sur France 2 où la Socapalm est présentée comme une entreprise scélérate évoluant en marge de la législation du travail au Cameroun. Retour sur les mobiles d'une cabale démontée par les avocats Charles Tchoungang et Clément Nakong, conseils de la Socapalm.

Les jeunes, en quête d'emploi s'intéressent au Développement de la filière porcine à travers la voix des Jeunes qui titre " Bientôt une usine à Bafoussam ". Une initiative de l'Honorable Flobert Tsingang, Député de la Mifi, près proche des populations, qui veut booster l'élevage des porcs dans cette localité à travers une implantation d'une unité de transformation et de conservation des produits dérivés avec pour conséquence directe, la création des multiples emplois.

Quant à la Sécurité sociale du personnel domestique, c'est plutôt " Le coup d'épée dans l'eau de la Cnps ". Pour le journal Reperes, Le directeur général de la Caisse nationale de prévoyance sociale s'engage dans un combat perdu d'avance. Alors que ses services ne recouvrent qu'un infime partie des sommes dues par des entreprises privées ou parapubliques, pour des impayés de plus de 150 milliards Fcfa, montant faramineux révélé lors de la session ordinaire du Conseil d'administration du 22 mars 2022, Alain Olivier Noël Mekulu Mvondo Akame demande que les travailleurs de maison, dont les salaires sont les plus bas, à la limite insignifiants et irréguliers, soient affiliés désormais au sein de l'organisme qu'il dirige. Une supercherie de plus.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.