Congo-Kinshasa: Maniema - Interdiction de chasser les élèves pendant les heures des cours

29 Septembre 2022

L'inspecteur principal provincial (IPP) de la province éducationnelle Maniema 1, Joseph Diangenda a demandé, mercredi 28 septembre, aux chefs d'établissements scolaires de ne pas chasser les élèves.

Dans un entretien accordé à Radio Okapi, cette autorité scolaire dit avoir pris cette mesure pour lutter contre le vagabondage des élèves pendant les heures de cours.

Il justifie sa mesure par le fait que bon nombre d'enfants, chassés pendant les heures de cours, se retrouvent dans des bistrots, bars et maisons de tolérance :

" Nous avons constaté dans la ville [NDLR : de Kindu], vous trouvez des attroupements des élèves à 10 heures, à 11 heures et d'autres arrivent même à entrer même dans des restaurants, dans des lieux de tolérance, des bistrots en uniforme et ce qui fait à ce que le niveau de l'enseignement puisse baisser. Alors, nous avons demandé que les chefs d'établissements ne chassent plus les élèves pour n'importe quel motif ".

Joseph Diangenda a recommandé à ce que les enfants non en règle soient gardés en la salle de bibliothèque pour faire les travaux de lecture, de synthèse, de rédaction avant de retourner à la maison.

Il a également invité les parents à suivre avec attention les communiqués des chefs d'établissements où étudient leurs enfants :

" Lors que les chefs d'établissements demandent que telle date nous allons faire le regroupement pour les classes qu'il faut recouvrer, 48 heures avant ils doivent être informés et quand il n'a pas l'argent, vaut mieux qu'il garde son enfant à la maison au lieu que nous puissions voir des enfants qui défilent de gauche à droite. "

L'IPP de Maniema 1 a promis d'identifier le nom de l'élève, de l'école et des chefs d'établissements réfractaires à cette mesure.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.