Congo-Kinshasa: Ouverture de la première conférence risque pays

30 Septembre 2022

La première conférence risque pays RDC s'est ouvert jeudi 29 septembre à Kinshasa. Le gouvernement à travers son ministère des Finances, la Fédération des entreprises du Congo(FEC) et d'autres acteurs économiques privés étudient lors de cette rencontre les voies et moyens pour améliorer le climat des affaires en RDC. Cette conférence a pour mission d'examiner l'ensemble des facteurs internes et externes susceptibles d'impacter l'activité économique, politique et sociale du pays.

Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, qui a ouvert cette rencontre, a déclaré que le premier engagement du gouvernement est l'amélioration du climat des affaires. Cet engagement est conforté dans une certaine mesure par les résultats du tout premier rapport sur la cartographie des risques pays de la RDC présenté à cette occasion par Stanislas Zeze, PDG de Bloomfield Investissement Corporation, une des structures participant à la conférence.

D'après ce rapport, une amélioration sensible du climat des affaires en RDC est en vue. Cela du fait que la RDC a obtenu une notation globale de 5.1, " ce qui constitue un résultat satisfaisant même si beaucoup reste à faire ". Le Premier ministre Sama Lukonde aussi indiqué aux participants de cette conférence qu'il espère que ces assises produiront des réflexions pertinentes pour la bonne marche du pays sur le plan économique. La première conférence risque pays RDC connait la participation de plusieurs personnalités du monde politique, économique et de la société civile.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.