Congo-Kinshasa: Les médecins et techniciens vétérinaires réclament l'égalité de traitement avec leurs collègues des hôpitaux

30 Septembre 2022

La Synergie des syndicats des médecins et techniciens vétérinaires du Congo dénonce ce qu'elle qualifie " d'injustice dans le traitement, la catégorisation et l'alignement aux primes des risques ", par rapport à leurs collègues médecins des hôpitaux, pharmaciens et assimilés. Le coordonnateur de cette synergie, Dr Benoît Miziela Mparawa a rapporté cette dénonciation, jeudi 29 septembre à la presse à Kinshasa. Dr Benoît Miziela Mparawa invite l'Etat congolais à prendre en compte des revendications des vétérinaires de l'Etat, au regard du rôle qu'ils jouent dans la protection de la santé publique.

" La synergie des syndicats des médecins et techniciens vétérinaires du Congo déplore le traitement modique du médecin vétérinaire de l'Etat, de sorte que les plus gradés touchent moins qu'un infirmier. Le non-réajustement du taux de la prime des risques des médecins vétérinaires, à l'instar de leurs homologues médecins des hôpitaux. La non-existence d'une ligne de crédit budgétaire en faveur des techniciens vétérinaires de l'Etat ", a déclaré le coordonnateur de la Synergie des syndicats des médecins et techniciens vétérinaires du Congo

Il a ajouté que la synergie demande que ces revendications soient prises en compte dès cette année :

" Le réajustement du taux de la prime de risque alloué aux médecins vétérinaires à partir du 4ieme trimestre, aux mêmes titres que leurs homologues médecins des hôpitaux. La révision à la hausse du quota des médecins à aligner au quatrième trimestre 2022. L'ouverture d'une ligne de crédit budgétaire en faveur des techniciens vétérinaires de l'Etat au T4 2022. L'admission sous statuts des médecins et techniciens vétérinaires de l'Etat ".

Selon Dr Benoît Miziela Mparawa, la RDC compte près de huit mille médecins et techniciens vétérinaires de l'Etat qui interviennent dans le contrôle des denrées alimentaires et la lutte contre les maladies transmissibles de l'animal à l'homme et vice versa. Leur synergie demande ainsi " la considération du vétérinaire conformément à la classification internationale des types de profession de l'organisation internationale ".

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.