Cote d'Ivoire: Campagne commercialisation du cacao et café- Le prix du Kilogramme fixé à 900Fcfa et 750Fcfa

30 Septembre 2022

C’est ce 1er Octobre 2022 que   s’ouvre en Côte d’ivoire et au Ghana, la campagne principale de commercialisation du cacao. En Côte d’Ivoire, le prix du Kilogramme aux producteurs est fixé à 900 Fcfa contre 825 Fcfa la campagne précédente, soit une hausse de 75Fcfa par Kg.

L’annonce officielle a été faite ce vendredi 30 Septembre 2022, à Abidjan, à la cérémonie d’ouverture des Journées Nationales du Cacao et du Chocolat, (Jncc), par le Vice- président de la République de Côte   d’Ivoire, Koné Tiemoko Meyliet. Quand le Kilogramme de café au prix du café, il est de 750 FCfa contre 700 FCfa, soit une augmentation de 50 FCfa. Une belle moisson pour les producteurs de café-cacao qui s’attendaient certes à une hausse mais de 75 Fcfa sur le Kg du cacao. M. Maurice Sawadogo, président de la Société coop 3A , basée  dans l’Indénié-Djuablin dit pas le contraire. « Nous disons merci au Chef de l’Etat, pour cette révision   du prix à la hausse. Mais aussi pour l’oreille attentive prêtée aux préoccupations des producteurs.  Nous demandons toutefois au Conseil du café-cacao de veiller au respect de ce prix bord champs dans les zones de production »   M. Kouamé Bernard, président de la Société coopérative de Gabiadji, (Coopaga) dans le département de San pedro, abonde dans le même sens quand il se félicite de   la hausse aussi bien du Kg du cacao que du café. « Nous voudrons ici féliciter le gouvernement ivoirien, pour son combat en vue   de l’amélioration des conditions de vie et de travail des producteurs. Ce prix est bon certes, mais il faut veiller à son respect sur le terrain », indique M. Kouame Bernard.

Cette campagne de commercialisation s’ouvre cette dans un contexte mondial marqué par la crise russo-ukrainienne qui touche tous les marchés agricoles. « Tandis que les prix des intrants agricoles ont fortement augmenté, les prix des produits ont chuté sur les marchés internationaux. Cette tendance paradoxale des marchés était une question préoccupante pour les cacaoculteurs », a dit d’emblée le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani.

Non sans relever les actions prises par le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara pour y faire face. Notamment le déblocage de 17 milliards F cfa pour soutenir la filière face aux effets de la pandémie du coronavirus, le soutien du prix aux producteurs à hauteur de 134 milliards Fcfa, afin que ceux-ci ne subissent pas la chute des prix au niveau international.  « Je voudrais rappeler que depuis la réforme, en 2012, la filière café-cacao a toujours bénéficié de mesures spécifiques de la part du Président de la République.  Mais, notre filière est restée debout grâce à la volonté du président de la République, qui s’est affiché en toute circonstance comme l’ami, l’avocat et le premier défenseur des producteurs de cacao. (…)», a soutenu le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture.

En plus de l’annonce des prix du Kg   du café et du cacao aux producteurs, plusieurs prix ont été décernés à plus   sociétés coopératives.  Journée nationale du cacao et du chocolat (Jncc) est célébrée en Côte d’Ivoire en début de chaque campagne cacaoyère, à l’instar du Ghana, du Cameroun, du Nigeria et de la République Dominicaine. Elle a été créée sur décret présidentiel en 2013.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.