Soudan: Lecture sur l'expérience des EAU dans l'autonomisation des femmes

Khartoum — L'Ambassade des Emirats Arabes Unis (EAU) à Khartoum a organisé hier un cours sous le titre " le transfert de l'expérience des EAU dans l'autonomisation des femmes dans le domaine de la paix ".

La lecture a été donnée par le Ministre du Développement Social, Ahmed Adam Bakheet, l'Ambassadeur des EAU au Soudan, Hamad Mohamed Al-Gunaibi, le Ministre du Développement Social de l'Etat de Khartoum, Dr Siddiq Freeni et un certain nombre de femmes entrepreneurs.

L'ambassadeur des EAU Al-Gunaibi a indiqué le progrès remarquable réalisé par les Emirats Arabes Unis dans les agendas des femmes, de la paix et de la sécurité, en particulier après le succès de l'initiative de S.A. Sheika Fatima Bint Mubarak sur l'autonomisation des femmes dans les domaines de la paix et de la sécurité.

L'ambassadeur Al-Gunaibi a souligné que les EAU ont organisé, du 8 au 10 Septembre, une conférence internationale sur les femmes, la paix et la sécurité à Abu Dhabi sous les auspices de S.A. Sheika Fatima Bint Mubarak, au cours de laquelle les accomplissements et les défis liés à la résolution (1325) du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité, qui a été approuvé à l'unanimité en 2000, ont été examinés.

Pour sa part, le Ministre du Développement Social, Ahmed Adam Bakheet, a salué l'expérience des EAU dans l'autonomisation des femmes et des filles et le soutien considérable des EAU aux femmes dans les pays frères et amis, soulignant la préoccupation de son ministère concernant les questions des femmes.

Il a déclaré qu'ils connaissaient l'expérience des EAU dans l'autonomisation des femmes à travers la Conférence internationale sur les femmes, la paix et la sécurité qui s'est tenue à Abu Dhabi, en disant que les femmes dans les EAU ont fait des réalisations notables dans les divers domaines.

Le ministre a salué l'expérience des EAU dans l'autonomisation des femmes dans le secteur militaire.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.