Afrique: Le Président de la Commission de l'Union Africaine condamne sans équivoque, la deuxieme prise de pouvoir par la force au Burkina Faso.

communiqué de presse

Addis Abeba, 30 Septembre 2022 : En soutien ferme à la CEDEAO, le Président, conformément à la Déclaration de Lomé de 2000, à la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance, et à la Déclaration d'Accra sur les changements non constitutionnels de gouvernement, exprime ses vives préoccupations concernant la résurgence de tels changements anti constitutionnels de gouvernement au Burkina Faso et à l'échelle de tout le continent africain.

Le Président appelle les militaires à s'abstenir immédiatement et totalement de tout acte de violencce ou de menaces aux populations civiles, aux libertés publiques, aux droits de l'homme et au strict respect des échéances électorales pour un retour à l'ordre constitutionnel au plus tard le le 1Juillet 2024.

Le Président réaffirme le soutien continu de l'Union africaine au peuple burkinabé, pour assurer la paix, la stabilité et le développement du pays.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.