Angola: La FAF suspend Petro de Luanda de la Supercup

Luanda — La Fédération angolaise de football (FAF) a suspendu vendredi l'équipe de Petro de Luanda, pour une saison, de la compétition " Supercoupe " de football, pour une faute disciplinaire grave.

Outre le club, la FAF a également suspendu le président de Petro de Luanda, Tomás Faria, pour avoir fait des déclarations publiques " diffamatoires et préjudiciables à l'honneur et à la considération de l'institution (FAF)", selon le communiqué officiel numéro 37.

Le document explique que la décision découle de "déclarations publiques diffamatoires et nuisibles à l'honneur et à la considération de la FAF", faites par le dirigeant du club "tricolore", lors de la finale de la Supercoupe 2022/2023, qui impliquait Petro et Desportivo da Huila.

La sanction fait suite à la finale de la Supercoupe, jouée vendredi 23 septembre au stade Caála, dans la province de Huambo, entre Petro de Luanda et Desportivo da Huila, remportée par cette dernière (1-3), aux tirs au but.

Dans le même lieu, le champion national (Petro) a refusé d'être présent à la cérémonie de remise des trophées et des médailles.

Toujours le jour de la compétition, qui a ouvert la saison de football 2022/23, le président de Petro de Luanda, Tomás Faria, a déclaré à la presse que l'absence de sa formation était due à la protestation contre certaines décisions de la FAF.

Plus tard, Tomás Faria a accusé la FAF de ne pas répondre aux sollicitations du club sur des aspects qui affectent ce sport, au détriment de Petro de Luanda. Il a également menacé de ne pas transférer de joueurs vers l'équipe nationale, qui s'est qualifiée pour le CHAN2023, en Algérie.

Selon le document de l'instance dirigeante du football angolais, la sanction s'accompagne du paiement d'une amende d'un montant de 1500 UCF, soit 79 500 Kwanzas (1 UCF équivaut à 53 kwanzas).

"Le club APL devra payer une amende d'un montant n'excédant pas soixante mille dollars, en raison de sa conduite illégale, antisportive et contraire à l'éthique", lit-on dans le document.

Le communiqué officiel Nª 37, ajoute que l'attitude de l'APL a violé ce qui est établi dans le Statut FAF, RD/FAF, C.D/CAF et dans les autres diplômes juridiques qui font partie intégrante du Statut de la Fédération.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.