Cote d'Ivoire: Lutte contre le VIH/SIDA - Un dîner gala pour mobiliser des ressources pour la prise en charge des OEV

Une première pour le programme national de prise en charge des enfants et orphelins vulnérables du VIH/SIDA (PN OEV). Le samedi 3 décembre 2022, ce programme organisera un diner gala dans le but de mobiliser des fonds pour la prise en charge des OEV. L'organisation de cet évènement appelé est confiée à la structure AFRIKA Transtour. Les deux partenaires ont formalisé leur collaboration le jeudi 22 septembre 2022 par la signature d'une convention au Plateau.

Moussa Diarrassouba, directeur de cabinet de la ministre Nassénéba Touré qui a présidé la cérémonie, a salué ce partenariat. Qui, a-t-il signifié, va permettre aux PN OEV de mobiliser des ressources pour le financement de ses activités. La prise en charge des OEV, dira-t-il, est important si l'on veut diminuer l'impact du VIH/SIDA dans la communauté. " Le SIDA est toujours dans la cité. Ses conséquences humaines sont désastreuses et ceux qui paient le plus lourd tribut sont les enfants ", a-t-il déclaré, s'engageant lui-même à parrainer 5 enfants (prise en charge vestimentaire et scolaire) et exhortant les agents du ministère à en faire de même.

En prenant les commandes de l'organisation de ce dîner gala de plaidoyer AFRIKA Transtour, a indiqué sa directrice, Mme Magnatié Bamba, va mobiliser les partenaires financiers en vue de leur sensibilisation sur le sujet. " Cette convention est la matérialisation de notre engagement pour la cause des OEV ", a confié Mme Magnatié Bamba, promettant une implication totale de son équipe dans la mobilisation des fonds.

Quant à Mme Kouassi Flore Lago, coordonatrice du PN OEV, elle a salué l'accompagnement de cette cause noble. A travers l'organisation du gala de plaidoyer, il s'agit de faire en sorte que la question de vulnérabilité des OEV trouve une réponse solidaire.

Notons que selon ONUSIDA, le taux de prévalence du SIDA est de 2.7. Le pays compte près de 476 391 OEV.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.