Mali: Le Premier ministre Choguel Maïga quitte la clinique où il était suivi pour son AVC

Choguel Maïga l’un des leaders du Mouvement du 5 juin, Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), est nommé nouveau premier ministre du Mali

Hospitalisé à Bamako depuis le 10 juillet après avoir été victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC), le Premier ministre malien Choguel Maïga a quitté la clinique où il suivait des soins dans la nuit de vendredi à samedi 1er octobre. Quel est son avenir politique ? Comment se porte-t-il ?

Les rares témoins qui ont vu le Premier ministre Choguel Maïga à sa sortie de la clinique sont unanimes : il se porte beaucoup mieux. Mais il n'a pas encore totalement retrouvé sa forme d'avant maladie. Il traîne encore des séquelles de l'accident vasculaire cérébral qui l'a terrassé un moment.

D'après nos informations, il poursuivra encore pour un moment sa rééducation, avec l'aide un kinésithérapeute malien de renom. Politiquement, on devrait en principe bientôt avoir une clarification. Certes Choguel Maïga porte toujours le titre de " Premier ministre ". Il a toujours sa résidence officielle, mais en l'état actuel, il ne peut pas supporter le poids de la fonction, travailler par exemple 15 heures par jour comme il le faisait parfois, reconnaît un de ses proches.

Entre-temps, un intérimaire a été nommé à la Primature. Le colonel Abdoulaye Maïga occupe pour le moment le fauteuil, tout en conservant son poste de ministre de l'Administration territoriale. Sera-t-il confirmé ? Va-t-on vers un remaniement ministériel, s'interrogent plusieurs interlocuteurs. En attendant, le convalescent Choguel Maïga semble s'éloigner de plus en plus de la Primature.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.