Algérie: Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN

Alger — Le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, présentera lundi, devant l'Assemblée populaire nationale (APN), la Déclaration de politique générale du gouvernement qui met en avant les réalisations des différents secteurs concrétisées dans le cadre des réformes initiées par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

La présentation de la Déclaration intervient conformément aux dispositions de l'article 111 de la Constitution, qui stipulent que le Premier ministre doit présenter annuellement à l'Assemblée populaire nationale une déclaration de politique générale.

Ainsi, la Déclaration comporte cinq chapitres relatifs au bilan d'action du gouvernement durant la période allant de septembre 2021 à août 2022, à savoir : "Consolidation de l'Etat de droit et rénovation de la gouvernance", "Pour une relance et un renouveau économiques", "Pour un développement humain et une politique sociale renforcée", "Pour une politique étrangère dynamique" et "Renforcement de la sécurité et de la défense nationales".

Pour ce qui est de la consolidation de l'Etat de droit et de la rénovation de la gouvernance, le gouvernement s'est attelé à parachever le processus d'édification institutionnelle prévu par la Constitution, avec la mise en place des institutions de contrôle et des organes consultatifs, à l'instar de la Cour constitutionnelle, la Haute autorité de transparence, de prévention et de lutte contre la corruption, l'Observatoire national de la société civile, le Conseil supérieur de la jeunesse et l'Académie algérienne des sciences et des technologies.

Le gouvernement s'est attelé, également, à moderniser la justice, renforcer son indépendance et améliorer la qualité du service, ainsi qu'à moderniser et améliorer la performance de l'administration publique en vue d'assurer un service public performant et de qualité.

L'Armée nationale populaire (ANP) a été également évoquée dans le document du gouvernement. "Dans le cadre de ses nobles missions constitutionnelles et à la lumière des directives et des orientations du président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale et s'inscrivant dans le contexte géopolitique régional et international, l'ANP s'attèle, sans cesse, à déployer tous les moyens humains et matériels et à réunir toutes les conditions pour le développement et le renforcement des capacités du système national de défense", a souligné la Déclaration.

Le haut commandement de l'ANP "n'a ménagé aucun effort pour remplir ses obligations dans le domaine de la sécurité et de la défense nationales, notamment en matière de sécurisation des frontières et de préservation de l'intégrité territoriale, par la consolidation des dispositifs de surveillance et de protection déployés tout au long des frontières terrestres et des espaces maritimes et aériens de souveraineté", a relevé également le document.

En ce qui concerne la diplomatie, l'Algérie a adopté une politique étrangère "dynamique et proactive", en axant son intervention sur la défense des intérêts de la Nation, la contribution à la sécurité et à la stabilité régionales, le renforcement des liens avec l'Afrique et le monde arabe, le développement du partenariat et le renforcement de la paix dans le monde et le redéploiement de la diplomatie économique, est-il précisé dans cette Déclaration.

Des réalisations économiques et des acquis sociaux

Au titre de la relance et du renouveau économiques, le gouvernement a œuvré à la reprise de l'activité économique après "une baisse significative enregistrée en 2020 du fait de la pandémie de la Covid-19".

Les principales mesures ont porté sur le renforcement des leviers de croissance, le développement des secteurs stratégiques, la valorisation de la production nationale, le développement des infrastructures d'appui, le renforcement de l'économie de la connaissance et l'accélération de la transition numérique.

En termes d'indicateurs, le document cite les exportations hors hydrocarbures qui ont connu une augmentation de 87 % en passant de 2,09 milliard de dollars (milliards USD) à fin juillet 2021 à 3,91 milliards USD à fin juillet 2022.

Concernant le volet relatif au renforcement du capital humain et l'amélioration de la protection sociale, le document a cité les principales mesures prises en vue de renforcer les secteurs de la santé, de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur, d'améliorer le cadre de vie du citoyen et de consolider la politique sociale à l'effet d'assurer plus d'efficacité et d'équité.

Dans ce chapitre, le gouvernement a qualifié la politique sociale menée d'"efficiente" et "équitable", ayant porté sur une consolidation du pouvoir d'achat du citoyen, une amélioration de la prise en charge des populations vulnérables et la préservation et la consolidation des systèmes de sécurité sociale et de retraite, ainsi qu'une amélioration de l'accès au logement décent.

A ce titre, il a été relevé la révision de la grille indiciaire des salaires, le réaménagement du barème de l'impôt sur le revenu global (IRG), ainsi que l'institution de l'allocation chômage.

Quant au secteur de santé, il a fait état du renforcement de la couverture sanitaire, des structures de soins et l'amélioration de l'approvisionnement des établissements de santé en médicaments et dispositifs médicaux.

Par ailleurs, la promotion des activités physiques et sportives est mise en relief dans la Déclaration qui évoque parmi les réalisations du secteur le nombre de médailles obtenues lors de la 19e édition des Jeux méditerranéens d'Oran-2022.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.