Afrique: M. Arrouchi au CPS de l'UA - Les femmes demeurent les plus frappées par les conséquences de la défaillance de la paix et de la sécurité en Afrique

Addis — Abeba - Les femmes demeurent les plus frappées par les conséquences de la défaillance de la paix et de la sécurité dans le continent africain, a souligné, lundi à Addis-Abeba, l'Ambassadeur Représentant Permanent du Royaume auprès de l'UA et la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui préside une réunion du Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA) sur "femme, paix et sécurité ".

M. Arrouchi qui a ouvert cette rencontre initiée à l'occasion de la commémoration du 22eme anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité de l'ONU, a noté que malgré l'adhésion générale à cette résolution onusienne, il reste un écart important dans la mise en œuvre sur le continent.

"Les femmes demeurent les plus frappées par les conséquences de la défaillance de la paix et de la sécurité. Elles sont souvent victimes de violences des conflits armés. Les femmes se trouvent le plus souvent tenues à l'écart des négociations de paix, exclues des processus de reconstruction et ont moins de chances à obtenir justice pour les violations de leurs droits fondamentaux durant les conflits ", a déploré le diplomate marocain.

A cet effet, la commémoration de la résolution 1325 requiert une importance capitale dans la mesure où elle permet de mettre en exergue les réalisations de notre Union et des États Membres en la matière et de discuter dans un cadre de réflexion collective afin d'en assurer une bonne appropriation régionale et nationale, a relevé le Représentant Permanent du Royaume auprès de l'UA et la CEA-ONU.

Commémorer le 22eme anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité de l'ONU, constitue lune occasion pour soulignant les progrès accomplis dans son exécution et les dispositions dans l'attente de mise en œuvre pour honorer nos engagements collectifs en vers cette résolution, référentiel fondamental dans la protection des femmes, a soutenu le diplomate marocain.

M. Arrouchi a saisi cette rencontre marquée par la présence de plusieurs hauts responsables de l'ONU, de l'Union européenne et de l'UA, pour réitérer l'engagement du Royaume continue et résolu pour contribuer efficacement à renforcer l'action africaine pour parvenir à des solutions durables de l'Afrique et défendre les intérêts vitaux du citoyen africain en matière de paix, sécurité et développement.

Le diplomate marocain a également réaffirmé la vision du Royaume sous le leadership visionnaire de SM le Roi Mohammed VI, visant à unir le continent, répondre d'une manière responsable, engagée et efficace aux attentes et aspirations des citoyens africains pour mettre fin aux conflit, assurer la paix et la stabilité et contribuer aux conditions indispensables pour une vie prospère permettant aux peuples et au continent africain de retrouver la place qu'ils méritent dans la scène internationale.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.