Afrique de l'Ouest: Sécurité frontalière - Abidjan, capitale d'un forum international

4 Octobre 2022

La problématique des frontières sera au centre d'un forum africain, en vue de poser les problèmes criards liés aux problèmes des frontières en Afrique. Il s'agira de dresser les nombreuses difficultés que rencontrent les pays africains. Ce consécutivement à plusieurs phénomènes nés des frontières.

Abidjan border Forum organisé par la Commission nationale des frontières de la Côte d'Ivoire (Cnf-CI) a pour objet de réunir tous les acteurs de l'écosystème de gestions des frontières pour avoir une approche holistique et globale de la problématique des frontières. Qui sont au cœur des préoccupations sécuritaires et de développement, donc au cœur de l'avenir des Etats. Placé sous le thème : « Frontières et sécurité collectives », ce forum se tiendra du 18 au 20 octobre à Abidjan à l'immeuble de la Caisstab à Abidjan- Plateau. Le Commissaire général de ce forum, le Préfet Diakalidia Konaté, secrétaire exécutif de la Cnf-CI, qui animait une conférence de presse à cet effet, hier mardi, au siège de la Cnf-CI sis à Abidjan- Cocody, a expliqué la nécessité de ce forum.

« Les questions frontalières se sont invitées aux défis mondiaux et à l'actualité, en raison des problèmes sécuritaires que connait l'Afrique de l'ouest. Les zones frontalières se sont transformées en sanctuaires. Les zones périphériques des Etats délaissées, développant le sentiment d'abandon par les populations. Ces zones sont devenues des zones vulnérables, fragiles et récupérées par les entrepreneurs de la violence, qui s'y installent et développent toute une stratégie de déstabilisation des Etats ».

Cette tribune, selon le commissaire général vise à « réunir chaque deux ans les acteurs nationaux et internationaux, les organisations et les partenaires technique et financiers en lien avec la gestion des frontières, en vue de permettre à l'ensemble de ces parties prenantes d'adresser les problématiques liées à la gouvernance de nos frontières et de créer une synergie d'action autour de la problématique. C'est donc un forum à l'échelle continentale et même mondial en vue de mettre en place un cadre d'échange scientifique ».

Le déficit de gouvernance due au manque d'infrastructures socio- économique de bases dans la plupart des pays africains sont des conditions créées pour que des personnes peu recommandables viennent s'y installer. C'est pourquoi, des réflexions scientifiques s'imposent afin de trouver des réponses à cette problématique propres au pays africains a indiqué Pr Ousman Zina, président du comité scientifique. A noter que le pays à l'honneur   à cette rencontre internationale est le Benin, pour son expertise en matière de gestion des espaces intégrés des frontières.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.