Afrique: Relance d'une caféiculture durable - Une multinationale opte pour une agriculture régénérative

Image d'illustration
5 Octobre 2022

La multinationale suisse Nestlé a lancé le 04 Octobre 2022, son Plan 2030 pour stimuler une agriculture régénérative, réduire les émissions de gaz à effet de serre et améliorer les moyens de subsistance des agriculteurs. L'évènement a été suivi par la presse, à partir d'une vidéoconférence.

A travers Nescafé Plan 2030, la marque entend collaborer étroitement avec les cultivateurs afin de les accompagner dans leur transition vers une agriculture régénérative tout en s'appuyant sur une décennie de travail.

La marque investira dans ce programme plus d'un milliard de francs suisses d'ici à 2030. Cet investissement s'appuie sur le programme en question existant tout en élargissant son travail sur le développement durable.

Le financement de l'agriculture régénérative par cette multinationale bénéficie de l'engagement du Groupe à accélérer la transition vers un système alimentaire régénératif et l'ambition d'atteindre zéro émission nette de gaz à effet de serre. « Le changement climatique met les régions productrices de café sous pression, a déclaré David Rennie. Forts de dix années d'expérience dans ce cadre, nous accélérons nos efforts pour lutter contre le changement climatique et relever les défis sociaux et économiques dans les chaînes de valeur (…). »

La hausse des températures réduira la surface propice à la culture du café de 50% d'ici 2050. Simultanément, environ 125 millions de personnes dépendent du café pour subvenir à leurs besoins et on estime que 80 % des familles qui le cultivent vivent au niveau du seuil de pauvreté ou en-dessous.

Des mesures sont nécessaires pour assurer la durabilité à long terme du café. Soutenir la transition des agriculteurs vers la culture régénérative.

Ajoutons que l'agriculture régénérative est une approche qui vise à améliorer la santé et la fertilité des sols ainsi qu'à protéger les ressources en eau et la biodiversité.

Des sols plus sains résistent mieux aux impacts du changement climatique et peuvent augmenter les rendements, contribuant à améliorer les moyens de subsistance des agriculteurs.

La marque fournira aux agriculteurs une formation, une assistance technique et des plants de café à rendement élevé pour les aider à faire la transition vers des pratiques de culture régénérative du café.

Planter des cultures de couverture aide à protéger le sol. En effet, elles apportent de la biomasse supplémentaire : en augmentant la matière organique, elles peuvent accroître la séquestration du carbone dans le sol d'une part, et l'incorporation d'engrais organiques contribue à la fertilité du sol, essentiel à sa bonne santé d'autre part. Aussi, accroître l'utilisation de l'agroforesterie et des cultures intercalaires contribue à la préservation de la biodiversité.

Élaguer les caféiers existants ou les remplacer par des variétés résistantes aux maladies et au changement climatique aidera à rajeunir les parcelles de café et à accroître les rendements pour les agriculteurs.

Se concentrer sur les origines de 90% du café utilisé qui lui sert de Matière première, elle travaillera avec les caféiculteurs pour tester, apprendre et évaluer l'efficacité de multiples pratiques agricoles régénératives.

Une démarche menée en priorité sur sept origines clés d'où provient 90 % du café de la marque : Brésil, Vietnam, Mexique, Colombie, Côte d'Ivoire, Indonésie et Honduras.

Elle travaillera avec les agriculteurs, ses fournisseurs et ses partenaires pour aider à protéger les terres agricoles, à améliorer la biodiversité et à prévenir la déforestation. La marque a l'intention d'aider les agriculteurs à planter plus de 20 millions d'arbres dans leurs exploitations de café ou à proximité.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.