Congo-Kinshasa: Des Généraux nommés à l'état-major général et à la garde républicaine - Qui est le Général Christian Tshiwewe, nouveau Chef d'état-major des FARDC?

Dans le cadre de la réforme que le commandant suprême des FARDC et de la Police nationale congolaise, Félix-Antoine Tshisekedi, attend imprimer au sein des hommes de troupes, des généraux ont été nommés à l'état-major général et à la garde républicaine lundi 3 septembre dernier par ordonnance présidentielle.

Le nouveau chef d'état-major, Christian Tshiwewe qui remplace le général Célestin Mbala admis à la retraite, était le commandant de la Garde républicaine, unité chargée de protéger le Chef de l'Etat.

Félix Tshisekedi tente de reprendre la main sur l'armée, dont les chefs avaient été nommés par Joseph Kabila. Depuis début 2020, plusieurs cadres militaires ont fait l'objet d'auditions, voire de mesures de mise à l'écart. Ça s'est passé dans un contexte de rapprochement entre Kinshasa et Washington, qui fait pression pour obtenir le départ de tous les généraux sous sanction européenne ou américaine. "Christian Tshiwewe Songesha n'a pas mauvaise réputation, assure-t-on, avant d'ajouter que c'est un profil qui rassure les partenaires internationaux et les organisations de la société civile.

Le 22 avril, lorsqu'il rend publique la nouvelle organisation de la Garde républicaine (GR), Félix Tshisekedi surprend en écartant le général Gaston Hugues Ilunga Kampete. Placé sous sanction par l'Union européenne à l'époque de Joseph Kabila, il dirigeait depuis 2014 cette unité des forces armées.

A 54 ans, le nouveau chef d'état-major général est présenté comme un homme réservé, confiant, loyal, et surtout très efficace. " Ce poste hautement stratégique requiert la confiance totale du chef de l'État ", commente une source. " La nomination du général major Christian Tshiwewe pour s'occuper de la sécurité présidentielle témoigne de la confiance que lui porte le président", renchérit-elle.

Il est apprécié par les troupes, majoritairement katangaises, qui le considèrent comme un bon chef militaire, humain, courtois et discipliné.

Né le 27 octobre 1968 à Lubumbashi, dans l'actuelle province du Haut-Katanga, Christian Tshiwewe Songesha est originaire de la province de Lualaba. À trente ans, en 1998, il est parmi les premiers officiers rangers formés au Soudan après le départ de Mobutu, chassé du pouvoir par Laurent Désiré Kabila. De 1999 à 2000, il suit les cours de commandement d'état-major " Mura " (l'autre appellation de la Garde républicaine) à Likasi, dans l'actuelle province du Haut-Katanga, et recevra le brevet d'état- major pour son cursus réalisé en Angola.

De retour en RDC, il est parmi les brillants étudiants qui participent au cours de commandant brigade, au centre supérieur militaire à Kinshasa, entre 2003 et 2004. Formé à l'antiterrorisme par des Israéliens en Angola, Christian Tshiwewe Songesha fera également ses classes au sein de la deuxième promotion Kabila du collège des Hautes études militaires et stratégies de défense de Kinshasa.

En parallèle, il gravit patiemment les échelons de la hiérarchie militaire. Désigné commandant de la 10ème brigade Mura à Kinshasa en 2003, il est nommé commandant du 13ème régiment de la Garde républicaine à Lubumbashi, de 2007 à 2011. De retour à Kinshasa dès 2011, il est désigné commandant second en charge des opérations et renseignements de la GR de 2014 à 2020, jusqu'à ce que Félix Tshisekedi l'élève au grade de général major.

Liste des nominés

Le Lieutenant Général Christian Tshiwewe Songesha devient le Chef d'Etat-major général des FARDC, en remplacement du Général d'Armée Mbala Musiense.

Le lieutenant-général nouvellement nommé chef d'Etat-major général sera secondé par deux Chefs d'état-major généraux Adjoints : Ishale Gonza Jacques (Chargé des opérations militaires) et Léon Richard Kasonga, l'ancien porte-parole des FARDC (Chargé de l'Administration et logistique).

Trois Sous-Chefs d'état -major généraux. Il s'agit :

du général- major Ndaywell qui sera chargé des renseignements militaires, en remplacement de Delphin Kahimbi;

Le général -major Shiko Jérôme chargé des opérations militaires (il était jusqu'ici chargé des opérations à la Garde Républicaine);

le général -major Thomas Kisezo chargé de l'administration et le général -major Kipongo Bora chargé de la logistique.

Le président de la République Félix Tshisekedi a élevé au grade de Général -Major Kabi Kiriza Ephraïm et l'a nommé Commandant de la Garde Républicaine (GR).

Ce général deux étoiles sera secondé dans sa tâche par le général de Brigade Iyengeli Christophe chargé des opérations et renseignements, du général de Brigade Mulumba Kabanangi Desiré chargé de l'Administration et logistique et le colonel Maloba, chef d'état-major de la GR, poste occupé il y a peu par le nouveau commandant de la GR.

De nouveaux généraux de Brigade.

Il s'agit entre autres de : Sassa Nzita, Mulume Muderhwa, Mbuyu Kongolo Fabrice, Mulumba Kabanangi, Muyumba Malango et Ilengeli Christophe.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.