Congo-Kinshasa: Un peu plus de deux semaines après - John Kerry, un autre émissaire de Joe Biden en visite à Kinshasa

John Kerry, l'ancien secrétaire d'Etat américain sous Administration Obama, Envoyé spécial du président américain Joe Biden pour le Climat, il arrive aujourd'hui à Kinshasa pour un séjour de 48 heures, soit du lundi 3 au mercredi 5 octobre. Selon une dépêche de l'ambassade des USA parvenue à notre rédaction, l'hôte de la RDC vient prendre part à la Pré-COP. Une réunion préparatoire se tenant avant la 27ème Conférence des Parties à la CCNUCC qui aura lieu à Charm el-Cheikh en Égypte du 6 au 18 novembre 2022.

Il s'agit pour Washington de prendre contact avec les autorités congolaises dont le pays résorbe à travers ses forêts les effets nocifs des pollutions émanant des pays industrialisés. La RDC apparait comme pays solution en préservant sa forêt. Cela passe par la compensation des populations qui vivent de cette manne forestière.

La RDC appelle à une " justice climatique " en demandant que lors des grand-messes internationales, les payas pollueurs " agissent ", plutôt que de faire " des promesses non tenues ". La RDC va aussi profiter de la pré-COP pour se présenter en " pays solution ", un slogan déjà employé lors de précédentes rencontres sur le climat.

Situé au cœur du bassin du Congo, l'immense pays d'Afrique centrale a quelque 160 millions d'hectares de forêt tropicale, ce qui en fait un " poumon vert " capable d'absorber le carbone et de contribuer à la lutte contre le dérèglement climatique.

On se rappellera les promesses antérieures de grandes puissances pour soutenir certains pays dont ceux du bassin Congo, n'ont pas été tenues. C'est ainsi la plupart des pays de l'Amazonie ont décidé de passer outre les bonnes intentions exprimées par les pays pollueurs. A l'instar du Brésil, ces pays ont privilégié l'intérêt de leurs populations dont la vie dépende des ressources forestières.

Une fois encore, la RDC se trouve au cœur des enjeux climatiques. Cette visite de John Kerry intervient près de deux semaines seulement après celle de Amos Hochstein, envoyé spécial du président Joe Biden et Coordinateur des affaires énergétiques internationales. Des visites qui signent le grand retour de la RDC sur l'échiquier international.

Après la RDC, John Kerry se rendra aussi à Abu Dhabi aux Émirats arabes unis le 5 octobre pour le Sommet des " Fonds Souverains One Planet ". Le voyage de John Kerry offrira, d'après l'ambassade des USA, l'occasion de dialoguer sur la coopération climatique avant la tenue de la COP27.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.