Bénin - Le Fonds africain de développement va apporter une garantie partielle de crédit pour faciliter la mobilisation de ressources affectées aux Objectifs de développement durable

5 Octobre 2022
Content from our Premium Partner
African Development Bank (Abidjan)
communiqué de presse

Le Conseil d'administration du Fonds africain de développement, le guichet de prêts concessionnels du Groupe de la Banque africaine de développement, a donné son feu vert, le 30 septembre 2022, à Abidjan, pour une garantie partielle de crédit au Bénin. Objectif : soutenir le pays dans ses efforts de mobilisation de financements affectés aux Objectifs de développement durable des Nations unies (ODD).

Cette garantie partielle de crédit va permettre au Bénin de lever des fonds en devises sur des maturités longues auprès d'investisseurs internationaux, et qui seront exclusivement affectées à des dépenses éligibles dans des domaines liés aux Objectifs de développement durable des Nations unies, à savoir : l'agriculture et l'agro-industrie, l'eau et l'assainissement, la santé, le logement décent et à moindre coût, l'éducation, les énergies renouvelables, etc.

" Nous nous réjouissons de l'approbation de ce projet qui offre au Bénin le double avantage de mobiliser des ressources en ligne avec ses priorités fondées sur les Objectifs de développement durable et d'optimiser ses conditions de financement ", a déclaré Marie-Laure Akin-Olugbade, vice-présidente par intérim du Groupe de la Banque africaine de développement chargée du Développement régional, de l'Intégration et de la Prestation de services. " Cet instrument va permettre au Bénin de rehausser son crédit et catalyser le financement d'investisseurs institutionnels internationaux ", a-t-elle ajouté.

Le Bénin est devenu, en 2021, le premier pays d'Afrique à publier un Document-cadre pour les émissions obligataires ODD et à émettre des obligations ODD, en ligne avec les meilleures pratiques internationales. Le prêt soutenu par la garantie partielle de crédit du Fonds africain de développement suivra les principes de ce Document-cadre ODD qui décrit notamment les principes d'utilisation des ressources, de sélection des projets, et d'évaluation.

" Cette opération illustre parfaitement la manière dont les ressources du Fonds africain de développement peuvent être déployées efficacement en faveur des pays éligibles. C'est un succès qui pourrait être répliqué afin de favoriser l'atteinte des objectifs de développement des pays africains par le biais des marchés financiers internationaux ", a souligné Stefan Nalletamby, directeur du Département du développement du secteur financier du Groupe de la Banque africaine de développement.

Pour le ministre d'État, ministre de l'Économie et des Finances du Bénin, " cette opération unique témoigne une fois encore de la capacité d'innovation financière du Bénin, qui va prochainement devenir le premier pays à utiliser une combinaison unique de rehaussement de crédit pour un financement ODD. " " L'opération s'inscrit en cohérence avec notre stratégie de financement, qui accorde une place centrale au développement à impact environnemental et social. Nous encourageons la généralisation de ce type de structures innovantes sur le continent, afin de favoriser le financement de projets durables à des conditions favorables, en particulier dans le contexte de marché dégradé actuel. J'adresse mes remerciements aux équipes de la Banque africaine de développement pour leur accompagnement et leur implication tout au long de ce processus ", a indiqué M. Wadagni.

Afin de mettre en œuvre l'Agenda 2030 des Nations unies, le Bénin a adopté des mesures ambitieuses d'intégration des 17 Objectifs de développement durables dans sa planification nationale, ainsi qu'au sein de ses politiques budgétaires et fiscales pour arrimer son action publique auxdits objectifs.

Contact médias :

Romaric Ollo HIEN, Département de la communication et des relations extérieures| media@afdb.org

Contacts techniques :

Akane ZOUKPO SANANKOUA, chargée d'investissement en chef, Département du développement secteur financier

Albin KAKOU, chargé principal d'investissement, Département du développement secteur financier

Hachem RAJHI, chargé supérieur d'investissement, Département du développement secteur financier

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.