Cote d'Ivoire: Matchs amicaux des Eléphants - Absence des joueurs locaux, choix des adversaires, choix du lieu de rencontre,... Jean-Louis Gasset explique tout

En conférence de presse, le jeudi 3 novembre 2022 dans un hôtel à Abidjan-Port-Bouët, pour dévoiler sa liste de 24 joueurs retenus pour les deux matchs amicaux entre la Côte d'Ivoire et le Burundi prévus les 16 et 19 novembre 2022, Jean-Louis Gasset, sélectionneur des Eléphants a expliqué l'absence de joueurs locaux dans sa liste. Il a expliqué le choix des adversaires et du lieu de rencontre. Le technicien français a fixé l'objectif de ces deux rencontres.

La Côte d'Ivoire disputera deux matchs amicaux, les 16 et 19 novembre 2022 à Marrakech au Maroc respectivement face au Burkina Faso et la Burundi. Pour cette rencontre en préparation des éliminatoires de la CAN 2023, Jean-Louis Gasset a convoqué 24 joueurs parmi lesquels figurent deux nouveaux: Il s'agit de Fofana Datro et Ahoulou Jean Eudes.

L'absence des joueurs locaux

Dans cette liste ne figure aucun joueur de la Ligue 1 de Côte d'Ivoire. Un fait que le technicien Français justifie. "'Je pense sincèrement qu'il y a beaucoup de joueurs qui évoluent dans les meilleurs championnats, en Europe, on va essayer de faire la meilleure équipe possible. 'On compte sur les joueurs les plus expérimentés", a dit le sélectionneur national des Eléphants. Sur le choix de Fofana Datro, Jean-Louis Gasset estime qu'il est l'un des meilleurs buteurs à voir jouer en sélection. "Datro est le meilleur buteur ivoirien actuellement. Il est titulaire et il fait des débuts tonitruants. Au football, on sait que le plus difficile est de marquer. J'ai envie de voir ce jeune qui peut être la bonne surprise (... ) Ahoulou, je le connais depuis longtemps. On a eu la possibilité de le voir dans le championnat et je pense qu'il mérite cette période d'observation. Il a un profil différent des milieux que nous avons", a expliqué Jean-Louis Gasset.

Pourquoi le choix du Burkina Faso et le Burundi

Pour cette fenêtre FIFA, le technicien français avait exprimé son vœu de jouer face à des équipes européennes mondialistes. Mais, au final, ce sont le Burkina Faso et le Burundi qui croiseront le fer avec la Côte d'Ivoire. " Nous n'avons eu de possibilité de jouer avec une équipe européenne. Les organisateurs des matchs nous ont dit qu'il était impossible de trouver une équipe européenne une semaine avant la Coupe du Monde", a souligné Jean-Louis Gasset.

Pourquoi les Éléphants ne jouent pas à Yamoussoukro

Alors, pourquoi ne pas jouer ces deux matchs en Côte d'Ivoire, précisément à Yamoussoukro ? A cette question, Jean-Louis Gasset dira ceci: " On avait conclu un match amical contre le Burkina Faso, mais le Burkina Faso avait des problèmes de visa pour la France. Les organisateurs ont suggéré de jouer au Maroc. Pourquoi pas Yamoussoukro ? Il s'agit d'un gain de temps. Nous avons 6 jours à passer ensemble pour deux matches. On fait au plus pratique".

Inculquer l'esprit de la gagne

Pour le technicien français, son groupe a pour mission de gagner ses deux matchs amicaux. "L'objectif de ces deux matchs est de gagner. Toujours gagner. Il faut mettre dans l'esprit des joueurs l'esprit de la gagne. Pour faire avancer le groupe, il faut toujours gagner. Il faut petit à petit remonter au classement. En gagnant les matchs, cela renforce le groupe, cela renforce le moral ", a-t-il insisté.

Le groupe en train d'avancer selon Gasset

Cette conférence a été l'occasion pour le sélectionneur de faire un bilan à mi- parcours de sa mission. Pour lui, le collectif demeure la pierre angulaire du groupe. "Il ne suffit pas d'être bon. Il faut de la constance et de l'exigence. Seko nous a emmené le don de soi, la générosité des efforts et cela tire le groupe vers le haut. On est en train d'avancer. Quand tout le monde va raisonner collectif et qu'on fera des retouches à quelques endroits qui sont encore sensibles, on pourra constituer un groupe fort sur et en dehors des terrains. Organiser une CAN est une chance. Il ne faut pas la rater mais il ne faut pas que ça paralyse. Il faut des gens soient forts dans la tête. J'aimerais qu'il y ait beaucoup plus d'union et de solidarité et j'ai un leitmotiv : allons ensemble", a-t-il lancé.

Liste des joueurs convoqués

GARDIENS DE BUT (3)

1) FOFANA ISSA (AL HILAL, SOUDAN)

2) SANGARE BADRA ALI (SEKHUKHUNE UNITED FC, AFRIQUE DU SUD)

3) TAPE IRA (BAHIR DAR KENEMA FC, ETHIOPIE)

DÉFENSEURS (8)

4) AURIER SERGE (NOTTINGHAM FOREST, ANGLETERRE)

5) DELI SIMON (ADANA DEMIRSPOR, TUEQUIE)

6) DIOMANDE SINALY (LYON, FRANCE)

7) DOUMBIA SOULEYMAN (ANGERS SCO, FRANCE)

8) KONAN GHISLAIN (AL-NASSR FC, ARABIE SAOUDITE)

9) KOSSONOU ODILON (BAYER 04 LEVERKUSEN, ALLEMAGNE)

10) SINGO WILFRIED (TORINO FC, ITALIE)

11) SYLLA ABAKAR (CLUB BRUGGE KV, BELGIQUE)

MILIEUX DE TERRAIN (5)

12) AHOULOU JEAN EUDES (RC STRASBOURG ALSACE, FRANCE)

13) FOFANA SEKO (RC LENS, FRANCE)

14) GBAMIN JEAN PHILIPPE (TRABZONSPOR, TURQUIE)

15) SANGARE IBRAHIM (PSV EINDHOVEN, PAYS BAS)

16) SERI JEAN MICHAEL (HULL CITY, ANGLETERRE)

ATTAQUANTS (8)

17) FOFANA DATRO (MOLDE FK, NORVEGE)

18) GRADEL MAX ALAIN (SIVASSPOR, TURQUIE)

19) KONATE KARIM (RB SALZBOURG, AUTRICHE)

20) KOUAME CHRISTIAN (ACF FIORENTINA, ITALIE)

21) KOUASSI JEAN EVRARD (KARAGUMRUK, TURQUIE)

22) KRASSO JEAN PHILIPPE (AS SAINT-ETIENNE, FRANCE)

23) PEPE NICOLAS (OGC NICE, FRANCE)

24) ZAHA WILFRIED (CRYSTAL PALACE FC, ANGLETERRE)

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.