Afrique de l'Ouest: Projet de Cohésion Sociale- 3200 villages ciblés

5 Novembre 2022
AllAfrica.com

Un projet majeur. C’est celui lancé par le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, à Korhogo, dans la Région du Poro dans le nord de la Côte d’Ivoire. Rapporte les services de la primature.

Selon Achi, le Projet de cohésion sociale des régions nord du Golfe de Guinée (Coso), « est particulier, concret, réel et touche 3200 villages ». Mieux, c’est un projet qui vise à améliorer, renforcer les conditions et le cadre de vie des populations vivant dans les zones frontalières du nord de la Côte d’Ivoire.

Pour le Premier Ministre, le Coso est un nouveau projet structurant qui contribue à agir pour un développement local durable. Il consiste à identifier, préparer et réaliser les projets, en y associant les populations pour savoir et satisfaire leurs besoins. Le coût global pour la Côte d'Ivoire est estimé à plus de 87 milliards de Fcfa.

Cette enveloppe servira à financer, entre autres, les investissements dans la résilience et l'inclusion des communautés, le renforcement des capacités pour des communautés inclusives et résilientes   pour 8,8 milliards de Fcfa et la plateforme de coordination au niveau sous-régional et le dialogue pour 4,4 milliards de Fcfa, etc.

Le projet Coso, plateforme de collaboration régionale et de dialogue, va profiter à 810 000 personnes issues des villages et groupes de villages, des femmes et des jeunes des régions cibles, notamment : Bafing, Bagoué, Béré, Bounkani, Folon, Gontougo, Kabadougou, Poro, Tchologo et Worodougou.

Ledit projet est placé sous la tutelle du Cabinet du Premier ministre, est exécuté par le Conseil du Coton et de l’Anacarde, en partenariat avec les Conseils Régionaux et les Communes. Sa durée est de cinq ans.

Montant global de 450 millions de dollars, est une initiative conjointe de la Banque mondiale, impliquant quatre pays de l’Afrique de l’ouest que sont la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo et le Bénin. Il a pour missions, l’amélioration de la collaboration régionale et la résilience socio-économique et climatique des communautés frontalières dans les régions cibles des pays du Golfe de Guinée. Surtout que ces régions sont exposées aux conflits et aux risques climatiques.

Bamba Moussa

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.