Afrique: La Directrice Générale du FMI salue l'accord de traitement de la dette conclu entre le Tchad et ses créanciers au titre du cadre commun du G20

document

À la suite de l' annonce qu'un accord avait été conclu entre le Tchad et ses créanciers au titre du cadre commun pour le traitement de la dette du Groupe des Vingt, madame Kristalina Georgieva, Directrice Générale du FMI, a fait la déclaration suivante :

" Je me félicite de l'annonce faite par le ministre des Finances du Tchad, M. Tahir Hamid Nguilin, que les autorités tchadiennes soient parvenues à un accord pour le traitement de la dette du pays avec ses créanciers extérieurs.

" Le FMI salue les travaux du comité des créanciers officiels qui réunit la Chine, la France, l'Inde et l'Arabie saoudite, ainsi que la collaboration des créanciers privés, qui ont permis d'aboutir à cet accord, le premier en date au titre du cadre commun du G20. Nous attendions ce jour depuis longtemps.

" Cet accord de traitement de la dette du Tchad cadre avec les objectifs du programme appuyé par le FMI approuvé en décembre 2021. Il réduit le risque de surendettement à un moment où les perspectives économiques mondiales sont incertaines, et fournit une protection contre des risques économiques qui pourraient peser sur le Tchad, tels que la baisse des prix des produits pétroliers. Lorsqu'il sera officialisé, cet accord devrait permettre, d'ici la fin de l'année, d'achever les première et deuxième revues par le FMI de l'accord triennal au titre de la facilité élargie de crédit en faveur du Tchad , ce qui aidera à placer l'économie du Tchad sur la voie de la croissance durable et de la réduction de la pauvreté.

Je me réjouis de la perspective de poursuivre notre coopération fructueuse avec le Tchad au cours de la période à venir. "

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.