Madagascar: Basketball - Le COSPN prêt pour la grande bataille

Après avoir survolé les phases préliminaires du Road to BAL jouées à la maison le mois d'octobre dernier, un autre grand challenge attend le COSPN en Afrique du Sud. La délégation malgache du COSPN, composée de 21 personnes dont 12 joueurs, s'envolera pour rejoindre Cape Town en Afrique du Sud ce samedi après 17 heures, pour disputer la deuxième phase qualificative du BAL appelée " Elite 16 ", qui se jouera du 22 au 27 novembre pour la division Est.

La division Est comprend huit équipes divisées en groupes A et B. Le COSPN est logé dans le groupe A en compagnie du représentant du pays hôte de la compétition, à savoir le Cape Town Tigers, le NBA Academy Africa, Urunani (Burundi). Dans le groupe B se trouvent Ferroviario da Beira (Mozambique), Cobra Sports (Soudan du Sud), City Oilers (Ouganda) et Kenya Ports Authority (Kenya).

Chaque équipe affrontera les trois autres de son groupe, et celles qui finiront aux deux premières places de leur groupe disputeront des demi-finales, une finale et un match pour la troisième place dans chacune des deux Divisions. Si les protégés de Samy Olivier Harison, président de COSPN, veulent décrocher leur billet pour la BAL, ils devront sortir le grand jeu face à ces adversaires. Renforcé par 6 joueurs dont 3 expatriés (mis à part l'Américain Langston Rashwan et le Nigérian Emmanuel Umeadi d'Abuja All stars, un autre joueur américain fera le voyage en Afrique du Sud) et trois joueurs locaux (Elly (GNBC, Anthony et Lomario de SEBAM). Le COSPN est bien étoffé pour bousculer la hiérarchie, et les protégés de Samy Olivier Harison ne comptent pas faire de la figuration. À moins de cinq jours du début de la compétition, les joueurs sont fin prêts et ils sont tous en pleine forme. L' objectif est de décrocher l'une des trois places qualificatives pour disputer la phase finale qui sera jouée à Kigali Rwanda l'an prochain.

Créer la surprise

Sur les 16 équipes en lice, seules six (trois de chaque division) seront qualifiées pour la saison régulière de la BAL 2023. Ces équipes rejoindront les champions d'Angola, d'Égypte, du Nigeria, du Rwanda, du Sénégal et de la Tunisie, qui se sont tous automatiquement qualifiés. Parmi les autres candidats potentiels à la phase finale figurent les Cape Town Tigers, hôtes de la division Est, qui ont atteint les quarts de finale de la BAL la saison dernière, les Forces Armées et Police (FAP), demi-finalistes de la BAL en 2022, le Ferroviario de Maputo et Urunani.

" Les bookmakers africains ne placent pas COSPN parmi les favoris. Mais ceci doit servir de motivation et une force de plus pour COSPN, car le club omnisport de la police nationale pourrait créer la surprise ", a confié Manjaka Haritiana, supporteur de COSPN. La BAL a révolutionné le basket-ball sur le continent, et cela se reflète par le nombre d'équipes débutantes dans les seizièmes de finale. Au total, sept équipes vont participer à l'événement pour la toute première fois. Ces équipes sont : NBA Academy Africa, Urunani, COSPN, Elan Coton, Stade Malien, Bangui Sporting Club, et Nueva Era.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.